L'ONU condamne une nouvelle attaque du M23 contre un hélicoptère de la MONUSCO

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la République démocratique du Congo (RDC), Martin Kobler. Photo MONUSCO/Myriam Asmani

18 octobre 2013 – Le Chef de la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO), Martin Kobler, et l'Envoyée spéciale du Secrétaire général pour la Région des Grands Lacs, Mary Robinson, ont vivement condamné vendredi une nouvelle attaque contre un hélicoptère non armé de la MONUSCO, la deuxième en moins d'une semaine.

« L'attaque la plus récente a eu lieu ce matin, lorsque l'hélicoptère a essuyé des tirs directs provenant des positions occupées par le mouvement rebelle du 23 mars (M23) dans la région de Kibumba, dans le territoire de Rutshuru, dans le Nord Kivu », a indiqué la MONUSCO dans un communiqué de presse.

M. Kobler et Mme Robinson se trouvent actuellement à Kampala, avec les envoyés spéciaux de l'Union européenne, des Etats Unis et de l'Union africaine, pour observer les pourparlers entre le Gouvernement congolais et le M23.

La MONUSCO estime que rien ne devrait empêcher ou perturber l'issue positive des pourparlers de Kampala.


News Tracker: autres dépêches sur la question

LA MONUSCO condamne une attaque du M23 contre un de ses hélicoptères

En savoir plus





Coup de projecteur