26 experts nommés pour le Conseil consultatif scientifique créé par le Secrétaire général de l'ONU

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova. Photo UNESCO/Danica Bijeljac

18 octobre 2013 – Vingt-six scientifiques, travaillant dans le domaine des sciences naturelles, sociales, humaines et de l'ingénierie, ont vendredi été nommés membres du Conseil consultatif scientifique annoncé par le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon. Ce nouvel organisme sera chargé de conseiller les entités onusiennes sur les questions relatives à la science, la technologie et l'innovation pour le développement durable. Le secrétariat de ce Conseil sera hébergé par l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).

« La création du Conseil consultatif scientifique vient couronner un large travail de consultation confié à l'UNESCO par le Secrétaire général Ban Ki-moon », a déclaré la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, dans un communiqué de presse. « Il réunit des scientifiques de renommée internationale et servira de référence mondiale pour améliorer les liens entre science et politiques publiques ».

Il s'agit du premier organisme mis en place par le Secrétaire général pour influencer l'action de la communauté internationale en matière de développement durable et d'éradication de la pauvreté. Cette initiative fait suite au rapport du Groupe de haut-niveau sur la viabilité écologique qui recommande le lancement d'une « initiative scientifique majeure visant à renforcer l'interface entre politique et science ».

Le Conseil consultatif sera chargé de préparer des évaluations régulières et des synthèses des données scientifiques sur des concepts tels que les « frontières planétaires », les « points de rupture » et les « seuils environnementaux » dans le contexte du développement durable.

Les domaines couverts par le Conseil vont des sciences fondamentales à l'ingénierie et la technologie, en passant par les sciences sociales et humaines, l'éthique, la santé, les sciences économiques, du comportement et de l'agriculture, en plus des sciences environnementales.

L'objectif est de faire en sorte que les dernières découvertes de la science soient prises en compte dans les discussions de haut-niveau au sein du système des Nations Unies, en formulant des recommandations sur les priorités liées à la science pour le développement durable, donnant des avis sur des questions scientifiques ayant trait au développement durable, et en identifiant les lacunes en termes de connaissances qui pourraient être abordées hors du cadre des Nations Unies par les programmes de recherche nationaux ou internationaux.

Les membres du Conseil agiront à titre personnel et fourniront des conseils en toute indépendance. Agissant de manière bénévole, ils sont nommés pour deux ans et pourront être renouvelés pour un autre mandat de deux ans sur décision du Secrétaire général. La première session du Conseil se tiendra au début de l'année 2014.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Croissance durable : le groupe de haut niveau fait des recommandations

En savoir plus





Coup de projecteur