Kosovo: la MINUK condamne un attentat dans le nord de Mitrovica

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Kosovo, Farid Zarif. ONU Photo/Mark Garten

14 octobre 2013 – La Mission d'administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK) a fermement condamné lundi l'attentat à la bombe perpétré contre le domicile d'un Serbe du Kosovo, Nebojsa Maric, au nord de la ville de Mitrovica.

L'explosion a causé d'importants dégâts à la propriété, aux immeubles voisins, ainsi qu'à un véhicule.

« Ces actes de violence lâches doivent être condamnés. Ils compromettent gravement la sécurité et la stabilité dans la région », a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Kosovo, Farid Zarif.

Le Chef de la MINUK a demandé l'ouverture rapide d'une enquête approfondie sur cet incident. « Je tiens à souligner également que les autorités doivent prendre des mesures efficaces pour prévenir de tels actes de violence à l'avenir », précise M. Zarif.

« J'ai personnellement reçu des assurances fortes de la part de toutes les parties au débat dans le nord du Kosovo que les actes de violence et d'intimidation ne seront pas tolérés. Je me tourne donc vers les dirigeants locaux pour qu'ils veillent à faire preuve de la plus étroite coopération avec les forces de l'ordre. Toute tentative malavisée de saper la stabilité pendant le processus électoral devra être appréhendée comme une question de la plus haute importance », a mis en garde le Représentant spécial.

M. Zarif a par ailleurs invité toute personne ayant des informations au sujet de cet attentat à coopérer avec les enquêteurs afin que ses responsables puissent être traduits en justice. « Ces actes de violence doivent cesser », a insisté M. Zarif.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'ONU condamne une attaque contre la mission de l'Union européenne au Kosovo

En savoir plus





Coup de projecteur