Darfour : le Secrétaire général condamne l'attaque qui a tué trois Casques bleus de la MINUAD

Véhicule blindé de la MINUAD. Photo: MINUAD (photo d’archive)

14 octobre 2013 – Le Secrétaire général Ban Ki-moon a condamné dimanche l'attaque perpétrée au Darfour contre un convoi de la MINUAD, l'Opération hybride Union africaine-Nations Unies déployée dans la région, qui a coûté la vie à trois Casques bleus sénégalais. Cette attaque fait suite à celle qui avait tué un observateur militaire la veille, également au Darfour.

Selon la MINUAD, une de ses unités de police escortait un convoi d'eau potable, qui se rendait au siège régional de la Mission au Darfour occidental en provenance d'El Geneina, lorsqu'elle est tombée dans une embuscade tendue par un groupe armé non identifié.

Trois Casques bleus ont été tués et un autre blessé. Les assaillants se sont emparés d'un véhicule, qui a été retrouvé plus tard à sept kilomètres de là.

« Le Secrétaire général présente ses condoléances aux familles et aux amis des Casques bleus décédés, ainsi qu'au gouvernement du Sénégal », indique le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration rendue publique dans la soirée.

Qualifiant ces attaques d'« inacceptables », M. Ban a appelé le gouvernement du Soudan à faire traduire les responsables en justice.

Pour le Représentant spécial conjoint de la MINUAD, Mohamed Ibn Chambas, l'attaque constitue un « acte criminel grave ». Il a salué les forces soudanaises pour leur riposte. Les échanges de tirs auraient fait des victimes de deux côtés.

« De tels incidents nous rappellent le prix à payer en l'absence de paix. Nos Casques bleus ont consenti le sacrifice ultime en tentant de ramener la paix au Darfour », a ajouté M. Chambas.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Darfour : le Secrétaire général attristé par le meurtre d'un observateur militaire de la MINUAD

En savoir plus





Coup de projecteur