Après une nouvelle tragédie au large de Lampedusa, Ban appelle à protéger les migrants

Des garde-côtes italiens aident un groupe de migrants à bord d'une embarcation bondée, près de l'île italienne de Lampedusa. Photo: HCR/A.Di Loreto

12 octobre 2013 – Après le naufrage d'un second navire cette semaine au large des côtes de la Sicile, le Secrétaire général Ban Ki-moon a appelé samedi la communauté internationale à protéger les droits des migrants et à prendre des mesures pour empêcher que tels incidents tragiques se reproduisent.

« Le Secrétaire général est profondément attristé d'apprendre les informations selon lesquelles des perte de vies seraient survenues alors qu'un nouveau bateau avec à son bord des migrants a chaviré hier au large des côtes de l'Italie, quelques jours seulement après l'incident tragique près de Lampedusa qui avait déjà coûté plus de 300 vies », indique le porte-parole de M. Ban dans une déclaration.

D'après les médias, au moins 33 corps auraient été repêchés sur les 230 passagers recensés.

L'incident s'est produit un peu plus d'une semaine après le naufrage d'un navire qui a provoqué la mort de 339 migrants, pour la plupart érythréens, à 800 mètres du littoral.

« Le Secrétaire général appelle la communauté internationale dans son ensemble à s'engager à prévenir de telles tragédies à l'avenir, y compris en prenant des mesures pour répondre à leurs causes profondes et qui fassent de la vulnérabilité et des droits humains des migrants une priorité », précise la déclaration.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Migrants: le HCR attire l'attention sur le risque de nouvelles tragédies en Méditerranée

Aucun résultat
Aucun résultat