LA MONUSCO condamne une attaque du M23 contre un de ses hélicoptères

Un hélicoptère civil de la MONUSCO Photo: MONUSCO/Sylvain Liechti (Photo d’archive)

11 octobre 2013 – La Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO) a indiqué vendredi que l'un de ses hélicoptères avait essuyé, cet après-midi, des tirs depuis les positions du Mouvement rebelle du 23 mars (M23), dans la région de Rumangabo.

« Les rebelles du M23 ne nous exclurons pas de l'espace aérien congolais. Nous continuerons de tout mettre en œuvre pour défendre la population civile, y compris par la force si nécessaire », met en garde le Chef de la MONUSCO, Martin Kobler, dans un communiqué de presse, réaffirmant que les missions aériennes de la MONUSCO se poursuivront.


News Tracker: autres dépêches sur la question

RDC: L'ONU condamne fermement les attaques de groupes armés contre des écoles et hôpitaux

En savoir plus





Coup de projecteur