Ban préoccupé par la détérioration de la situation sécuritaire en Libye après l'enlèvement du Premier ministre

Le Secrétaire général Ban Ki-moon (à droite) s'entretient avec le Premier Ministre de la Libye, Ali Zeidan, le 25 septembre 2013. Photo: ONU/Mark Garten

10 octobre 2013 – Le Secrétaire général Ban Ki-moon a exprimé jeudi son soulagement à l'annonce de la libération du Premier Ministre de la Libye, Ali Zeidan, enlevé brièvement dans la matinée, tout en se disant très préoccupé par détérioration de la situation sécuritaire et de la multiplication des actes de violence.

Retenu pendant plusieurs heures, M. Zeidan aurait été enlevé par des hommes armés à l'hôtel de Tripoli où il réside.

« Le Secrétaire général est soulagé par la libération du Premier Ministre […] et souligne son appui constant au gouvernement de la Libye », indique le porte-parole de M. Ban dans un communiqué de presse.

« [Il] appelle tous les parties et le peuple libyens à dégager un consensus autour des priorités nationales et à travailler à l'édification d'un pays fort et stable, respectueux de l'état de droit et de la protection des droits de l'homme », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général réitère enfin l'appui de l'ONU au peuple libyen au moment où celui-ci cherche à établir un État démocratique et à faire avancer la transformation politique de son pays.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le Conseil de sécurité condamne fermement l'attaque contre l'ambassade de Russie en Libye

En savoir plus





Coup de projecteur