Le HCDH et l'Organisation internationale de la Francophonie renouvellent leur coopération en faveur des droits de l'homme

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Navi Pillay. Photo: ONU/Jean-Marc Ferré

9 octobre 2013 – Le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme et l'Organisation internationale de la Francophonie renouvellent leur coopération en faveur des droits de l'homme.

La Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, et le Secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf, ont réaffirmé mercredi leur engagement commun en faveur de la promotion et de la protection des droits de l'homme dans l'espace francophone ainsi que leur volonté de poursuivre leur collaboration.

Navi Pillay et Abdou Diouf ont signé une nouvelle feuille de route conjointe pour 2014-2015 dont l'objectif est de renforcer la coopération entre les deux institutions et de mettre en œuvre de nouveaux projets dans les domaines d'intérêt commun visant le plein respect des droits de l'homme et la consolidation de l'État de droit.

Lors d'un entretien aujourd'hui à Genève, ils ont également exprimé leur préoccupation commune quant à la situation de certains pays francophones en crise et les conséquences des conflits sur les populations.

A la veille de la Journée mondiale contre la peine de mort, cette rencontre a été l'occasion pour la Haut Commissaire et le Secrétaire général d'appeler les États francophones à abolir la peine de mort tout en saluant la tendance mondiale, y compris au sein de l'espace francophone, en faveur d'une abolition universelle.

Navi Pillay et Abdou Diouf se sont par ailleurs engagés à renforcer des réflexions communes et des initiatives sur les grands enjeux dans l'espace francophone en matière de droits de l'homme.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ban réaffirme l'importance du partenariat entre l'ONU et l'Organisation de la francophonie