L'ONU appelle les journalistes à intensifier le dialogue à l'appui du processus de paix israélo-palestinien

Photo: Jean-Marc Ferré

8 octobre 2013 – Profitant du regain d'espoir qui souffle sur les efforts de paix au Moyen-Orient, le Secrétaire général Ban Ki-moon a exhorté mardi les participants à un séminaire organisé par les Nations Unies à contribuer au renforcement du dialogue et de la compréhension dans la région.

« Beaucoup d'entre vous, en tant que journalistes, militants, responsables politiques et représentants de la société civile, ont joué un rôle essentiel dans la promotion de la transparence, de la responsabilisation et de la démocratie », a noté M. Ban lors du Séminaire international des médias sur la paix au Moyen-Orient, qui a débuté aujourd'hui à Istanbul.

« Je vous exhorte à continuer de faire progresser la paix et de renforcer la compréhension mutuelle entre les communautés, en particulier les Palestiniens et les Israéliens », a plaidé le chef de l'ONU dans un message lu le Secrétaire général adjoint à l'information et à la communication, Peter Launsky-Tieffenthal.

Organisé par le Département de l'information (DPI) et le Ministère des Affaires étrangères de la Turquie, ce séminaire de deux jours s'inscrit dans le cadre d'un projet annuel lancé par l'Assemblée générale en 1991 pour examiner le rôle des médias dans la promotion des efforts de paix.

Cette édition fait suite à la première réunion, en plus d'un an, du Quatuor pour le Moyen-Orient, formé de l'ONU, de l'Union européenne, de la Fédération de Russie et es États-Unis – qui s'est tenue en marge du débat de haut niveau de l'Assemblée générale de l'ONU.

« Il est clair que la déclaration du Quatuor envisage d'apporter un soutien efficace aux efforts des parties et à leur volonté commune de parvenir à un accord sur le statut permanent dans les neuf mois », a relevé de son côté le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Robert Serry, présent lors du séminaire.

M. Serry, qui a participé à la réunion du Quatuor et récemment à plusieurs tours de négociations entre les parties, a estimé qu'il y avait de l'espoir, tout en admettant qu'ils étaient sous tension.

« Il appartient maintenant aux parties de créer un environnement propice qui offre une chance réelle aux négociations pour qu'elles débouchent sur des résultats », a déclaré M. Serry ». Comme l'a également souligné le Quatuor, les deux parties doivent prendre toutes les mesures possibles pour promouvoir des conditions favorables à la réussite du processus de paix et à s'abstenir d'actions susceptibles de miner la confiance ou de préjuger des questions relatives au statut final.

Il a cité M. Ban, qui a dit qu'« Israéliens et Palestiniens doivent percevoir rapidement les dividendes de la paix », plaidant pour des mesures concrètes en matière de sécurité et sur le plan économique et social.

S'agissant de Gaza, M. Serry a déclaré que la situation demeurait précaire et n'était pas tenable. Il a souligné en particulier la pénurie, qui n'a de cesse de s'aggraver, d'électricité, à mettre sur le compte d'infrastructures obsolètes, et celle de carburants en raison de la fermeture des tunnels avec l'Égypte.

« Un filet de sécurité est nécessaire de toute urgence pour maintenir la prestation des services de base », a-t-il rappelé.

Quant aux participants au séminaire, le haut fonctionnaire a souligné qu'ils ont un « rôle spécial » à jouer dans les efforts de paix en comblant le fossé pour tenter de parvenir à une meilleure compréhension de l'autre.

Mettant l'accent sur les médias et leur rôle dans la recherche de la paix au Moyen- Orient et la question de la Palestine, M. Launsky-Tieffenthal a déclaré que ce séminaire était l'occasion pour les représentants des médias et de la société civile de la région et au-delà de partager leurs expériences et d'échanger leurs points de vue.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le Quatuor pour le Moyen-Orient réaffirme son soutien aux négociations israélo-palestiniennes

En savoir plus





Coup de projecteur