RDC: le PAM a besoin de fonds pour aider un nombre croissant de déplacés

Déplacées par des combats, ces Congolaises patientent pour obtenir des bons d’achats alimentaires dans le village de Minova, situé dans l’est de la RDC. Photo: PAM/Martin Penner

8 octobre 2013 – Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé mardi qu'il n'avait plus les moyens nécessaires pour venir en aide à un nombre croissant de personnes déplacées par les combats dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC).

Les premières évaluations révèlent que près de 80.000 personnes déracinées par les affrontements entre l'armée et les rebelles ont besoin d'assistance dans les territoires d'Irumu de l'Ituri, situés dans la Province Orientale, a déclaré la porte-parole du PAM, Elisabeth Byrs, lors d'un point de presse à Genève.

Cependant, ce nombre pourrait augmenter jusqu'à entre 120.000 et 150.000, alors qu'il est impossible d'évaluer la situation dans certaines régions pour des raisons de sécurité, a-t-elle ajouté.

Compte-tenu de ces nouveaux déplacements, le PAM a besoin de 4,2 millions de dollars pour répondre aux besoins de 80.000 personnes pendant au moins trois mois. L'agence puise actuellement dans des stocks alimentaires prévus pour d'autres activités afin de pouvoir prêter assistance.

Selon Mme Byrs, certaines régions sont actuellement relativement stables et accessibles, sauf dans les zones où se poursuivent les combats, où les familles se déplacent d'un endroit à un autre quotidiennement.

Le PAM a débuté son assistance le 13 septembre et a fourni jusqu'à présent une aide à près de 62.000 personnes déplacées et à leurs familles d'accueil. Il prévoit de venir en aide à 45.000 personnes supplémentaires entre le 10 et le 13 octobre.

Les violences dans l'est de la RDC ont déplacé l'an dernier plus de 100.000 personnes, aggravant la crise humanitaire en cours dans la région, où se trouvent 2,6 millions de personnes déplacées au total et 6,4 millions ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence.


News Tracker: autres dépêches sur la question

RDC: le HCR prête assistance aux civils déplacés par l'escalade des combats dans les provinces de l'Est

En savoir plus





Coup de projecteur