Afghanistan : l'ONU salue l'instauration d'un «environnement plus positif» à l'approche des élections

Le Représentant spécial des Nations Unies en Afghanistan, Ján Kubis. Photo: ONU/Amanda Voisard

3 octobre 2013 – La qualité des préparatifs de l'élection présidentielle afghane d'avril 2014 contribue à l'instauration d'un climat plus apaisé et ouvre des perspectives réjouissantes pour l'après-transition, a déclaré jeudi le Représentant spécial des Nations Unies en Afghanistan, Ján Kubiš.

« La qualité des préparatifs, de la conduite et de l'acceptation des résultats des élections a d'ores et déjà contribué à créer un environnement plus positif en Afghanistan et conforte dans leur choix ceux qui se sont engagés à prêter main forte au pays sur le long terme, après 2014 », s'est félicité le Représentant spécial, à l'occasion de sa première conférence de presse dans la capital afghane depuis son compte- rendu au Conseil de sécurité de l'ONU, le mois dernier à New York.

La Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA), que dirige M. Kubiš, est chargée d'appuyer les élections présidentielles et locales, dont les scrutins auront lieu le 5 avril 2014.

« L'élection présidentielle va marquer un transfert de pouvoir d'un gouvernement élu à un autre pour la première fois dans l'histoire de l'Afghanistan », a noté le Représentant spécial, ajoutant que l'actuel président, Hamid Karzaï, ne sera pas candidat à sa réélection en raison de la limitation des mandats successifs.

« Il est très important de veiller à ce que les élections se déroulent de manière inclusive, avec un taux de participation élevé à l'échelle du pays et que les électeurs aient le choix », a poursuivi M. Kubiš, précisant que l'inscription sur les listes électorales se poursuivra jusqu'à dimanche.

« Ensuite, ce sera le début d'une véritable réflexion, ici, en Afghanistan », a-t-il estimé.

Les candidats doivent se présenter non seulement en tant qu'individus, mais également pour tenter de « gagner la confiance et le soutien des électeurs sur la base de leurs programmes et de leurs engagements à tenir leurs promesses » en matière de développement économique et social, de justice, de lutte contre la corruption, et de promotion des droits de l'homme et des droits des femmes, a exhorté le Représentant spécial.

« J'espère que les débats porteront plus sur les questions de fond qui détermineront l'avenir du pays que sur les seules individualités des candidats », a insisté Mr. Kubiš en conclusion.

À la demande des autorités afghanes, la MANUA a pour mandat de soutenir l'organisation des élections, de seconder les efforts du gouvernement pour la mise en œuvre d'un processus électoral durable, intègre et inclusif, ainsi que de fournir une assistance technique aux institutions afghanes impliquées dans les élections.

En outre, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) fournit une assistance sur le long terme à la Commission électorale indépendante en Afghanistan et sert de relai de la communauté internationale par l'intermédiaire de son programme Renforcer les capacités juridiques et électorales pour l'avenir (ELECT II).


News Tracker: autres dépêches sur la question

Afghanistan : fragile transition avant l'élection présidentielle de 2014

En savoir plus





Coup de projecteur