Serbie : après l'annulation de la gay pride, le HCDH exhorte à la protection des droits des homosexuels

La porte-parole du HCDH, Ravina Shamdasani.

1 octobre 2013 – Le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a exhorté mardi les autorités serbes à veiller à ce que la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre (LGBT) puisse exercer ses droits à la liberté d'expression et d'association, au lendemain de la décision du gouvernement d'annuler, et pour la troisième année consécutive, le défilé de la gay pride à Belgrade.

« Nous regrettons la décision des autorités serbes d'interdire tout rassemblement public prévu le samedi 28 septembre, notamment la gay pride », a déclaré une porte-parole du Haut Commissariat, Ravina Shamdasani, lors d'une conférence de presse donnée à Genève.

Les autorités arguent d'un problème de sécurité, raison déjà invoquée les deux années précédentes pour interdire ce défilé. En 2010, la dernière fois que l'événement a eu lieu, il a été marqué par des violences et des attaques, notamment des jets de pierres et de bouteilles sur la foule et des actes de vandalisme.

« Nous tenons à rappeler que les membres de la communauté LGBT devraient être autorisés à exercer leur droit à la liberté d'expression, de réunion pacifique et de liberté d'association, un point qui avait été déjà souligné par la Haut Commissaire Navi Pillay lors de sa mission officielle en Serbie en juin dernier », a rappelé Mme Shamdasani.

« Répondre à des attaques violentes contre une communauté vulnérable, comme les LGBT, en lui interdisant de se réunir pacifiquement et de s'exprimer librement viole davantage leurs droits humains fondamentaux et ne fait que donner raison à leurs assaillants ».

Lors de son déplacement en Serbie en juin 2013, le Haut Commissaire Navi Pillay avait reçu l'assurance des autorités, notamment du Président serbe Tomislav Nikolić, que la gay pride serait autorisée cette année.

« Nous exhortons donc les autorités serbes à garantir une protection adéquate de la communauté LGBT, pour qu'elle puisse être en mesure d'exercer ses droits fondamentaux avant la fin de l'année », a ajouté Mme Shamdasani.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Pillay demande à la Serbie d'autoriser une parade de la communauté LGBT

Coup de projecteur