Ban exhorte l'opposition syrienne à envoyer une délégation «unie» à la conférence de paix de Genève

Le Secrétaire général Ban Ki-moon. Photo: ONU/Paulo Filgueiras (photo d’archive)

29 septembre 2013 – Lors d'un entretien samedi avec son Président, le Secrétaire général Ban Ki-moon a exhorté la Coalition nationale pour les forces de l'opposition syrienne à tendre la main à d'autres groupes et à envoyer une délégation unie à la conférence de paix dite de Genève II.

M. Ban s'est félicité de l'engagement que le Président Ahmad al-Jarba a pris d'envoyer une délégation à la conférence, qui devrait se tenir à la mi-novembre à Genève, afin de trouver une solution politique au conflit qui dure depuis mars 2011 en Syrie.

M. Ban « a invité la Coalition nationale à entrer en contact avec d'autres autres groupes d'opposition et à s'entendre sur le choix d'un représentant et d'une délégation unie », indique une notre rendue publique samedi dans la soirée par le porte-parole de M. Ban.

Lors de sa rencontre avec le Président de la Coalition, le Secrétaire général a également souligné « l'importance primordiale de se lancer dans un dialogue sérieux dès que possible, ainsi que la nécessité de veiller à la reddition de comptes pour les crimes de guerre ».

Le conflit en Syrie a fait plus de 100.000 victimes, contraint à la fuite dans les pays voisins plus de deux millions de personnes et déplacé quatre millions d'autres à l'intérieur des frontières. Lors de l'entrevue d'aujourd'hui, M. Ban a attiré l'attention sur les souffrances du peuple syrien, mais aussi les difficultés que rencontrent les pays voisins qui accueillent des réfugiés.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le Conseil de sécurité trouve un accord pour éliminer les armes chimiques de Syrie et approuve un processus de paix

En savoir plus