L'aide au développement et à la lutte antiterroriste, priorité de la Mauritanie à l'approche de la date-butoir des OMD

29 septembre 2013 – A l'approche de la date-butoir de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), en 2015, le Ministre des affaires étrangères et de la coopération de la Mauritanie, Ahmed Teguedi, a souligné devant l'Assemblée générale qu'il serait opportun pour la communauté internationale de mettre en place des plans et programmes prenant en considération les « échecs du passé » et les « défis de l'avenir ».

Une action d'autant plus nécessaire pour la Mauritanie qui dépend, à l'instar de nombreux autres pays en développement, de l'importation des produits de base, une situation qui influe négativement sur la balance des paiements tout en rendant le pays vulnérable aux fluctuations du marché, a relevé M. Teguedi.

C'est la raison pour laquelle il a demandé aux pays riches de tenir leurs engagements relatifs au financement du développement, dans le but de soutenir les systèmes de santé et éducatifs, l'effacement de la dette, le transfert de technologies et la suppression des barrières douanières sur les exportations des pays en voie de développement, à l'appui des mesures déjà prises par le gouvernement mauritanien pour « l'amélioration du niveau de vie du citoyen ».

Les autorités mauritaniennes ont également pris des mesures pour doter ses Forces de sécurité de moyens de lutte contre le terrorisme, a poursuivi le Ministre, qui a rappelé que la zone sahélienne est soumise, depuis plusieurs années, à des réseaux de criminalité organisée transfrontalière. Il a donc lancé là aussi un appel en direction de la communauté internationale pour appuyer les États de la région afin qu'ils puissent faire face à ce danger, rappelant au passage que la Mauritanie avait ouvert ses frontières aux refugiés maliens quand leur pays était en crise.

Sur la question du Sahara occidental, le représentant a réaffirmé son soutien aux démarches du Secrétaire général et de son Envoyé personnel pour trouver une solution définitive, globale, juste et acceptable pour les deux parties, ce qui, a-t-il ajouté, renforcera la sécurité et la paix dans la région et facilitera la construction d'un Maghreb arabe prospère.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Mauritanie: saluant un plan national contre le racisme, un expert de l'ONU plaide pour une participation élargie

En savoir plus





Coup de projecteur