L'Algérie se félicite d'avoir pu réaliser la plupart des OMD avant l'échéance de 2015

Le Ministre des affaires étrangères de l’Algérie, Ramtane Lamamra. Photo: ONU/Paulo Filgueiras

26 septembre 2013 – A la tribune de l'Assemblée générale, le Ministre des affaires étrangères de l'Algérie, Ramtane Lamamra, s'est enorgueilli de ce que les efforts déployés par son pays ont permis de réaliser la plupart des OMD avant l'échéance de 2015.

« Dans le même temps, l'Algérie projette son propre développement dans la cohérence historique du grand projet unitaire maghrébin que les peuples de la région appellent de tous leurs vœux », a-t-il annoncé au troisième jour du débat de l'Assemblée.

Après avoir rappelé la détermination de son pays à contribuer à la résolution des problèmes africains, M. Lamamra a exprimé la solidarité de son pays avec les peuples arabes qui vivent des transitions difficiles et font face à nombre de défis dans une étape de transformation démocratique et socioéconomique particulièrement délicate.

Il a donc appelé à des solutions politiques aux crises de gouvernance ainsi qu'à la gestion consensuelle des périodes de transition. « A l'évidence, a dit le Ministre, les solutions militaires ne sont ni possibles ni souhaitables dans ces contextes de polarisation des sociétés et d'exacerbation de particularismes et de dissensions ».

Condamnant ensuite l'usage d'armes chimiques en Syrie, le chef de la diplomatie algérienne a salué l'initiative de la Fédération de Russie et l'Accord russo-américain, ainsi que l'adhésion syrienne à la Convention sur les armes chimiques. Il a appelé à une dynamique politique pour aboutir à la tenue de la Conférence de Genève II, en insistant sur la nécessité de parvenir à une solution politique entre les parties syriennes.

En outre, le Ministre a appelé la communauté internationale à redoubler d'efforts en vue de l'établissement rapide d'un Etat palestinien reconnu dans ses frontières de juin 1967, avec El Qods comme capitale.

Il a enfin présenté la candidature de son pays à un siège au Conseil des droits de l'homme pour la période 2014-2016.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'Algérie plaide pour la recherche de solutions pacifiques et négociées aux situations de conflits

Aucun résultat
Aucun résultat