Ban appelle à faire du fret maritime un moteur du développement durable post-2015

Photo: Organisation maritime internationale

26 septembre 2013 – La communauté internationale doit tirer le meilleur parti de la gestion du transport maritime afin de la rendre compatible avec le développement durable, a exhorté jeudi le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, à l'occasion de la Journée maritime mondiale.

« Cette année, la Journée maritime mondiale coïncide avec le lancement par l'Organisation des Nations Unies de la dernière phase de sa campagne en faveur de la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement, qui vise à mettre fin aux souffrances humaines, et l'élaboration de sa vision pour l'après-2015 », a rappelé M. Ban, dans un communiqué publié pour l'occasion au siège de l'ONU à New York, en marge de la troisième journée du débat général de l'Assemblée.

Placée sous le signe du développement durable post-2015, la 68ème session de l'Assemblée doit en effet se prononcer sur les futures modalités d'élaboration du programme destiné à prendre le relais des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), adoptés lors du Sommet du Millénaire de 2000 et dont la date-butoir est fixée à 2015.

« Dans cette entreprise, l'Organisation considère le transport maritime comme un maillon d'un bon rapport coût/efficacité et d'un haut rendement énergétique dans la chaîne d'approvisionnement mondiale », a ajouté M. Ban, enjoignant aux États membres et à la communauté internationale de prendre acte des avantages présentés par le transport maritime afin d'en intégrer pleinement la gestion aux objectifs du développement durable.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Journée des gens de mer : Ban salue leur contribution vitale à l'économie mondiale