Le HCDH exhorte Israël à mettre fin aux démolitions d'habitats bédouins

Rupert Colville, porte-parole du Haut commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH). Photo ONU/Jean-Marc Ferré

24 septembre 2013 – Le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a exhorté mardi les autorités israéliennes à mettre fin à la récente vague de démolitions d'habitats bédouins, rappelant qu'elles constituent une violation du droit humanitaire international.

« Ces démolitions massives soulèvent de graves préoccupations quant à l'interdiction des expulsions forcées en vertu du droit international et des obligations pour Israël de respecter, protéger et réaliser les droits des Palestiniens à un logement, ainsi que s'abstenir de toute interférence arbitraire ou illégale dans leur vie privée, leur vie de famille et leur logement », a rappelé le porte-parole du Bureau du Haut commissaire aux droits de l'homme (HCDH), Rupert Colville, lors d'un point de presse à Genève.

En juillet, le Haut Commissariat a exhorté Israël à reconsidérer un projet de loi qui prévoyait la destruction d'un maximum de 35 villages bédouins et susceptible de déplacer jusqu'à 40.000 membres de ces communautés de leurs foyers ancestraux. Les démolitions ont débuté le 19 août sur six sites différents au moins, notamment à Jérusalem-Est. Le 11 septembre, toutes les structures résidentielles de la communauté bédouine d'Az Za'ayyem, ont été démolies, sauf deux.

La dernière vague de démolitions a eu lieu le 16 septembre dans le nord de la vallée du Jourdain, où 58 structures appartenant à la communauté pastorale de Mak-Méhul ont été rasées. Selon le HCDH, les 10 familles concernées sont désormais sans-abri et aucune option de réinstallation ne leur a été proposée.

« Les autorités israéliennes ont refusé que des organisations humanitaires fournissent à ces bédouins des tentes », a déploré le porte-parole, qui a rappelé les obligations qui incombent à Israël en matière de droit au logement adéquat pour les Palestiniens des territoires occupés. «La communauté reste exposée à de nouvelles démolitions et déplacements répétés en raison du manque de sécurité et de l'incapacité d'obtenir des permis de construire. »


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'ONU condamne le blocage, par Israël, d'une aide humanitaire à des Palestiniens de Cisjordanie

Aucun résultat
Aucun résultat