Ban offre l'assistance des Nations Unies au Mexique après le passage d'ouragans

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon. Photo: ONU/Eskinder Debebe (Photo d’archive)

20 septembre 2013 – Le Secrétaire général Ban Ki-moon a fait part vendredi de sa tristesse devant les pertes en vie humaine survenues au Mexique et la destruction d'habitations et d'infrastructures causés par les ouragans Ingrid et Manuel.

Environ 1,2 million de personnes ont été touchées depuis le 17 septembre par le passage des ouragans, dont les autorités mexicaines précisent qu'ils sont directement responsables de la mort de 97 personnes.

« Le Secrétaire général présente ses sincères condoléances au gouvernement et au peuple du Mexique, particulièrement aux familles des victimes », a déclaré son porte-parole dans un communiqué de presse à New York. « Il témoigne de sa solidarité à toutes les victimes de cette catastrophe ».

« Les Nations Unies restent prêtes à soutenir les efforts visant à répondre aux besoins humanitaires résultant de la catastrophe et à mobiliser toute l'aide internationale nécessaire », a-t-il poursuivi.

L'état d'urgence a été décrété dans des centaines de municipalités le long du golfe du Mexique et de la côte du Pacifique, où de nouvelles fortes tempêtes sont attendues.

En savoir plus




Coup de projecteur