Pillay encourage le gouvernement iranien à mettre à profit la récente libération de prisonniers politiques

Rupert Colville, porte-parole du Haut commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH). Photo ONU/Jean-Marc Ferré

20 septembre 2013 – Parmi les prisonniers libérés mercredi par le nouveau gouvernement du Président Hassan Rouhani, figure Nasrin Sotoudeh, une militante des droits de l'homme internationalement reconnue et lauréate du prix Sakharov 2012.

Selon le Haut Commissariat aux droits de l'homme (HCDH), Mme Sotoudeh a purgé la moitié d'une peine de six ans à laquelle elle a été inculpée pour « agissements contre la sécurité nationale », pour ne pas avoir porté de hijab (la robe islamique) au cours d'un message vidéo, pour propagande antiétatique et pour avoir été membre du « Centre pour les défenseurs des droits de l'homme ». Il lui a également été interdit d'exercer la profession d'avocate pendant 10 ans.

« Les militants comme Nasrin Sotoudeh peuvent apporter une contribution majeure à l'amélioration de la protection des droits de l'homme en Iran. Nous exhortons le gouvernement à prendre appui sur cette étape positive pour créer dans le pays un espace d'expression pour les défenseurs des droits de l'homme, les avocats et les journalistes et en leur permettant d'exercer leur profession en l'absence de tout harcèlement ou de sanctions de l'État », a déclaré le porte-parole de la Haut Commissaire, Rupert Colville, lors d'une conférence de presse à Genève.

« Nous appelons également le gouvernement à lever les restrictions de voyage imposées à Mme Sotoudeh et à annuler l'interdiction pour elle d'exercer son métier », a-t-il poursuivi.

La Haut Commissaire salue également l'annonce selon laquelle la peine capitale prononcée à l'encontre du blogueur iranien Saeed Malekpour a été annulée. Elle encourage enfin le gouvernement à libérer toutes les personnes détenues pour avoir exercé leurs droits légitimes à la liberté d'expression et d'association, a ajouté M. Colville.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Iran : l'ONU salue la libération temporaire d'une militante des droits de l'homme

En savoir plus





Aucun résultat
Aucun résultat