L'UNESCO dénonce le meurtre d'un animateur radio colombien

Photo: UNESCO

20 septembre 2013 – La Directrice générale de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), dont la défense de la liberté de la presse constitue l'une des responsabilités, a condamné vendredi le récent assassinat de l'animateur radio Édison Alberto Molina dans la ville de Puerto Berrio, en Colombie.

M. Molina, un avocat de 40 ans, animait une émission de radio sur les affaires juridiques colombiennes en cours sur la station communautaire de Puerto Berrio Stéréo, au cours de laquelle il dénonçait régulièrement la corruption, précise Irina Bokova dans un communiqué de presse.

Il est décédé le 11 septembre après avoir essuyé des tirs à plusieurs reprises, alors qu'il se rendait à moto depuis la station de radio vers son domicile avec sa femme, qui a été légèrement blessée durant l'attaque. M. Molina aurait fait l'objet de plusieurs menaces de mort ces derniers mois.

« Je condamne le meurtre d'Édison Alberto Molina », déclare la Directrice générale, tout en ajoutant que « les auteurs de ce crime, qui menace les droits des colombiens à débattre de questions d'intérêt public, doivent être traduits en justice ».

Irina Bokova rappelle que M. Molina est le troisième journaliste assassiné en Colombie depuis le début de l'année.

En savoir plus





Coup de projecteur