Ban plaide pour un renforcement des partenariats afin de réaliser les OMD avant la date-butoir de 2015

Le Secrétaire général Ban Ki-moon, lors d’une conférence pour le lancement d’un rapport sur les OMD. Photo: ONU/Paulo Filguerias

19 septembre 2013 – Le Secrétaire général Ban Ki-moon a appelé la communauté internationale à respecter ses engagements de lutte contre la pauvreté, à l'occasion du lancement d'un nouveau rapport sur l'état d'avancement des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) qui fait état d'avancées considérables, en dépit d'une crise économique mondiale persistante.

« De nouveaux pays et autres partenaires montrent actuellement l'exemple, mais tous doivent respecter leurs engagements, concernant l'aide publique au développement (APD), le financement des initiatives climatiques et la mobilisation de ressources nationales », a déclaré M. Ban lors d'une conférence de presse à New York pour présenter le rapport.

Préparé par un groupe de travail créé en 2007 pour surveiller le niveau des engagements pris au niveau mondial dans les domaines de l'aide au développement, du commerce et de la dette et suivre la progression dans l'accès aux médicaments et aux technologies, le rapport conclut que la l'aide de la communauté internationale doit être renforcée, de même que ses efforts pour finaliser un accord multilatéral sur le commerce qui soit axé sur le développement.

D'après ce document, les pays en développement ont bénéficié d'un accès accru aux technologies, aux marchés d'exportation, ainsi qu'à certains médicaments essentiels et ils ont bénéficié d'un certain allègement de leur dette.

M. Ban a également indiqué que les tarifs imposés aux exportations des pays en développement ont chuté et que le volume de leurs exportations a augmenté. Certaines exportations des pays les moins développés sont désormais admises sans droits de douane. L'accès à la téléphonie mobile et à l'Internet a considérablement progressé et certains médicaments, dont ceux utilisés pour soigner le VIH/sida sont devenus plus abordables.

« Cependant, il reste encore beaucoup à faire », a mis en garde le Secrétaire général lors de cette conférence de presse, qui intervient à 834 jours de la date-butoir que la communauté internationale s'est fixés pour réaliser les OMD.

« Alors que les tendances économiques mondiales s'améliorent peu à peu, la crise continue de faire des ravages », a-t-il ajouté. « Pour la première fois depuis longtemps, l'APD a diminué pendant deux années consécutives. » Celle-ci a baissé de 4%, passant de 134 milliards de dollars en 2011 à 125,9 milliards de dollars en 2012, principalement en raison des mesures d'austérité budgétaire des pays de l'Union européenne, indique le rapport.

M. Ban a exhorté les bailleurs de fonds à atteindre, voire dépasser, l'objectif de consacrer 0,7% du produit intérieur brut à l'APD, en particulier pour les pays les moins avancés (PMA).

« L'an dernier a anticipé la tendance à affaiblissement du partenariat mondial dans le maintien de son effort historique », a déclaré le Directeur du Bureau des politiques de développement au Programme de développement des Nations Unies (PNUD), Olav Kjørven, qui copréside le Groupe de travail.

« Pour moi, le message le plus important de ce rapport, c'est qu'il faut inverser cette tendance », a ajouté M. Kjørven. « Mettons fin à cette érosion. Il faut montrer que nous sommes sérieux au sein de ce partenariat mondial et ce, jusqu'à la date-butoir de 2015 ».

D'après le rapport, plusieurs objectifs importants ont été atteints ou sont en voie de l'être atteints à temps grâce aux efforts conjoints de la communauté internationale, des gouvernements, du secteur privé, de la société civile et d'autres parties prenantes.

Toutefois, le rapport appelle à une action renforcée dans des domaines tels que la pollution, la santé maternelle et infantile, la prévention du VIH et de l'éducation primaire.

Le rapport du groupe de travail a été publié à la veille des réunions annuelles de haut niveau de l'Assemblée générale, où les OMD occuperont une place importante.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le programme de développement post-2015, principal enjeu de la 68ème session de l'Assemblée générale

Coup de projecteur