Ban Ki-moon se félicite de la libération de prisonniers politiques par le gouvernement iranien

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon. Photo: ONU/Rick Bajornas

19 septembre 2013 – Le Secrétaire général Ban Ki-moon a salué jeudi les efforts du nouveau gouvernement en Iran pour promouvoir le dialogue avec la communauté internationale, ainsi que la libération récente d'une douzaine de prisonniers politiques, à l'issue d'une entrevue avec le Ministre des Affaires étrangères de ce pays.

Parmi ces prisonniers, figurent une militante des droits de l'homme, Nasreen Sotoudeh, ainsi qu'un certain nombre de militants des droits de la femme et des journalistes.

S'adressant aux médias au Siège de l'ONU, M. Ban a rappelé qu'il avait soulevé cette question lors de son déplacement en Iran l'an dernier et exhorté le gouvernement à libérer ces prisonniers.

« Je suis heureux d'apprendre qu'ils ont finalement pris des mesures », a-t-il indiqué, alors qu'il rendait compte de sa rencontre aujourd'hui avec le Ministre des Affaires étrangères, Jawad Zarif.

« J'ai exprimé au Ministre ma satisfaction devant les mesures concrètes que prend le gouvernement de la République islamique d'Iran pour tenir les promesses faites par le président [Hassan] Rouhani pendant sa récente campagne électorale. »

Le chef de l'ONU a prévu, la semaine prochaine, de s'entretenir avec le Président iranien de « questions d'intérêt communes » en marge du débat annuel de haut niveau de l'Assemblée générale.

MM. Ban et Zarif ont également discuté de la coopération croissante de l'Iran avec la communauté internationale, notamment dans le domaine nucléaire, ainsi que du rôle que ce pays pourrait jouer dans la promotion d'une solution politique au conflit en Syrie.

En savoir plus





Coup de projecteur