Guinée : la Commission de consolidation de la paix note les progrès accomplis à la veille des élections législatives

Une manifestation dans la capitale guinéenne, Conakry. Photo: IRIN/Nancy Palus

18 septembre 2013 – À la veille des élections législatives guinéennes du 24 septembre 2013, la Formation Guinée de la Commission de consolidation de la paix (CCP) se félicite des avancées importantes réalisées par ce pays sur la voie de la consolidation de la démocratie, de la stabilité et de la paix.

Soulignant que ce scrutin constitue une occasion « historique » d'achever la transition en cours, la Formation, dans une déclaration rendue publique aujourd'hui, exprime sa confiance dans la capacité de la Guinée à organiser des élections « inclusives, libres, transparentes et apaisées », « dans le respect de l'état de droit ».

Créée en décembre 2005 à l'initiative de l'Assemblée générale et le Conseil de sécurité des Nations Unies, la CCP est un organe consultatif intergouvernemental qui appuie les efforts de paix dans les pays sortant d'un conflit. Suite aux troubles qu'a connus le pays en 2009, et à la demande de son propre gouvernement, la Guinée figure, depuis le 23 février 2011, parmi les six pays actuellement à l'ordre du jour de la CCP.

Aux cotés du Comité d'organisation et du Groupe de travail sur les leçons apprises, les Formations spécifiques à un pays constituent l'un des trois principaux types de réunions organisées par la CCP afin de mobiliser des ressources de la part de la communauté des donateurs et de proposer des stratégies intégrées de consolidation de la paix. Celle de la Guinée a défini trois axes prioritaires : la promotion de la réconciliation et de l'unité nationales pré et postélectorales; la réforme du secteur de la sécurité ; et les politiques de création d'emploi pour les jeunes et les femmes.

Dans sa déclaration, la Formation appelle ainsi tous les acteurs et leaders politiques guinéens à assumer leurs responsabilités et à honorer leurs engagements, notamment en vertu de l'accord sur la préparation et l'organisation des élections législatives de 2013, signé le 3 juillet dernier, et de l'accord de non-violence, signé le 23 avril.

La Formation exhorte par ailleurs les parties prenantes guinéennes à tout faire pour contribuer au bon déroulement des élections dans des conditions de sécurité et de paix. Elle appelle également la Commission électorale nationale indépendante à respecter les échéances prévues par l'accord du 3 juillet.

La CCP salue en outre la société civile guinéenne pour ses efforts de surveillance des élections, ainsi que les partenaires internationaux de la Guinée pour renforcer la confiance du peuple guinéen dans le processus électoral.


News Tracker: autres dépêches sur la question

La Formation Guinée de la Commission de consolidation de l'ONU salue l'accord pour l'organisation des élections

Aucun résultat
Aucun résultat