La FAO salue le succès d'un programme de partage d'information en ligne sur l'agriculture

16 septembre 2013 –

À l'occasion du dixième anniversaire du lancement du système de recherche mondiale en ligne sur l'agriculture, AGORA, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a indiqué que cet outil est devenu crucial pour certains des pays les plus démunis du monde.

Permettant aux étudiants, chercheurs et scientifiques de consulter les revues spécialisées sur l'alimentation, l'agriculture et domaines connexes, AGORA offre désormais un accès gratuit ou à coût réduit à plus de 3.500 revues clés et 3.300 ouvrages en matière d'alimentation, de nutrition, d'agriculture et de sciences biologiques, environnementales et sociales qui s'y rattachent.

« Le manque d'accès aux connaissances est un frein majeur pour de nombreux pays qui s'efforcent de développer leur secteur agricole et de garantir la sécurité alimentaire », a déclaré le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, dans un communiqué de presse en ajoutant que l'utilité des connaissances se mesure à l'aune de leur facilité d'accès pour ceux qui en ont besoin.

« C'est ce qui constitue la force du partenariat AGORA entre la FAO, les maisons d'édition et la communauté scientifique, qui ont uni leurs forces afin de promouvoir l'accès au savoir pour des centaines de milliers de personnes dans le monde », a-t-il ajouté.

AGORA a donné accès à un important éventail de connaissances techniques à 116 des États membres de la FAO les moins avancés où l'insécurité alimentaire est la plus répandue. Des scientifiques, universitaires et praticiens de plus de 2500 institutions de ces nations ont téléchargé des millions d'articles sur AGORA au cours de ses dix ans d'existence.

« Le savoir est un bien public. En mettant ce bien public à la disposition des habitants des pays les plus pauvres, nous contribuons à lever un obstacle important qui entrave le développement », a souligné M. da Silva.

AGORA fait partie des quatre programmes d'accès à la recherche du partenariat public-privé Research4Life conclu entre l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), la FAO, les Universités de Cornell et de Yale aux États-Unis, l'Association internationale des éditeurs scientifiques, techniques et médicaux (STM), et près de 200 maisons d'édition reconnues à l'échelle mondiale, ainsi que divers partenaires techniques, y compris Microsoft.

Les partenaires des programmes Research4Life, dont AGORA, ont promis leur soutien jusqu'en 2020.

En savoir plus





Coup de projecteur