L'OCHA et le PAM lancent un appel conjoint en faveur du Yémen, touché par une crise alimentaire

Des femmes yéménites. Photo: OCHA/Eman Al-Awami

12 septembre 2013 – La Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires, Valerie Amos, et la Directrice exécutive du Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM), Ertharin Cousin, ont lancé jeudi un appel à soutenir les efforts de secours humanitaires au Yémen, notamment auprès des pays de la région du Golfe.

Au terme de leur mission conjointe de quatre jours dans ce pays, les deux représentantes ont reconnu les développements politiques positifs, sous l'impulsion des autorités et avec le soutien du Conseil de coopération du Golfe, tout en soulignant que la situation humanitaire y reste critique.

« Le Yémen est un pays confronté à la pauvreté chronique et au sous-développement », a déclaré Mme Amos dans un communiqué de presse. « Les populations ont besoin de nourriture, d'eau, d'accès à l'éducation et aux soins de santé et e » perspectives d'avenir. Nous avons besoin de toute urgence de financements pour répondre à leurs besoins ».

Plus de 10 millions de Yéménites, soit près de la moitié de la population, sont touchées par l'insécurité alimentaire. Les taux de malnutrition infantile sont parmi les plus élevés au monde, avec près de la moitié des enfants de moins de 5 ans, soit deux millions, souffrant de retards de croissance. Cette année, le PAM a l'ambition de fournir une assistance alimentaire à près de cinq millions de personnes dans 16 gouvernorats et de renforcer la résilience des communautés locales.

« Notre objectif est de nous assurer que les familles peuvent elles-mêmes subvenir à leurs besoins alimentaires grâce à des activités génératrices de revenus. Nous comptons sur le soutien de nos bailleurs de fonds et notre partenariat avec le gouvernement pour les aider à se libérer du cycle de la faim ».

Au cours de leur mission, Mmes. Amos et Cousin ont rencontré le Président du Yémen, Abd-Rabbu Mansour Hadi, le Premier Ministre, Mohammed Salem Basindwa et le Ministre des Affaires étrangères, Abu Baker Al-Qerbi. Elles se sont également entretenues avec des représentants d'organisations non-gouvernementales, des groupes de femmes, des partenaires humanitaires et des bailleurs de fonds.

Jeudi, Mme Amos et Mme Cousin se sont rendues à Hodeïda, où elles ont notamment visité des dispensaires et des centres nutritionnels soutenus par le PAM et le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et assisté à la livraison de denrées alimentaires dans le port. Elles se sont aussi rendues dans le camp d'Al Mazraq, à Harad, où vivent des populations déplacées par le conflit à Saada.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Yémen : la crise humanitaire risque de compromettre les avancées politiques, selon l'ONU

En savoir plus





Coup de projecteur