Le nombre de migrants dans le monde dépasse les 232 millions, selon l'ONU

A l'aéroport international de Sukarno-Hatta, à Djakarta, des milliers de femmes quittent chaque année l'Indonésie pour travailler comme domestiques. Photo: IRIN/David Swanson

11 septembre 2013 – Le nombre de migrants dans le monde a franchi un record historique : ils sont 232 millions de personnes à résider hors de leur pays natal, a annoncé mercredi l'Organisation des Nations Unies.

« En 2013, le nombre de migrants internationaux a atteint 232 millions de personnes, soit 3,2% de la population mondiale, contre 175 millions en 2000 », a déclaré le Directeur de la Division de la population du Département des affaires économiques et sociales (DESA), John Wilmoth, lors d'une conférence de presse à New York.

D'après de nouvelles statistiques, le continent européen reste la destination la plus populaire, avec 72 millions de migrants, tandis que les États-Unis accueillent à eux seuls 20% des migrants du monde, soit 46 millions de personnes. Les chiffres publiés prennent aussi en compte 15,7 millions de réfugiés.

M. Wilmoth a présenté les grandes tendances de ces migrations dont les statistiques sont ventilées pays par pays. Il a précisé que le débat de haut niveau sur les migrations internationales prévu les 3 et 4 octobre 2013 serait l'occasion pour les États Membres de discuter des moyens qui de « maximiser les effets positifs des migrations, d'en réduire les effets négatifs et d'améliorer les conditions de vie des migrants. »

S'agissant des grandes tendances actuelles, le rapport de l'ONU révèle que 136 millions de migrants internationaux résidaient dans l'hémisphère Nord et 96 millions dans l'hémisphère Sud : 82,3 millions ont effectué des migrations Sud-Sud, tandis que 81,9 millions auraient migré du Sud vers le Nord.

Si les femmes représentent près de la moitié des migrants, leur proportion – 53% – est plus importante au Nord qu'au Sud, où les circonstances et les conditions de vie leur sont moins favorables. Quant aux enfants, M. Wilmoth a indiqué qu'ils ne représentaient que 15% des migrants internationaux, alors qu'ils forment 35% de la population mondiale.

Pour ce qui est des grandes tendances régionales, le rapport révèle que les migrants d'origine asiatique représentaient la plus grande diaspora du monde, 19 millions d'entre eux résidant en Europe, 16 millions en Amérique du Nord et trois millions en Océanie.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Journée internationale de la jeunesse : l'ONU salue la contribution des jeunes migrants au développement

En savoir plus





Coup de projecteur