Le HCR annonce la réinstallation en Allemagne de 107 Syriens réfugiés au Liban

Des Syriennes réfugiées au Liban. Photo: HCR/R. Alsalem {photo d’archive}

10 septembre 2013 – Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé mardi la réinstallation en Allemagne de 107 réfugiés syriens extrêmement vulnérables qui quitteront le Liban mercredi dans le cadre d'un programme pour des admissions humanitaires temporaires annoncé par l'Allemagne en mars 2013.

« À l'arrivée, les réfugiés seront transférés dans un centre d'hébergement à Friedland en Basse-Saxe où ils resteront pendant quatorze jours. Les réfugiés bénéficieront d'un cours d'orientation culturelle, assorti d'une formation linguistique de base et d'informations générales sur la vie en Allemagne, y compris les systèmes scolaires et de santé, ainsi qu'une aide pour s'adresser auprès des autorités locales », a expliqué la porte-parole du HCR, Melissa Fleming, lors d'une conférence de presse donnée à Genève.

« À la fin de la période de deux semaines, les réfugiés partiront vers plusieurs localités à travers l'Allemagne. Ils seront hébergés dans de petits centres ou des appartements et auront accès à l'ensemble des services de soins, d'éducation et autres services sociaux. Durant leur séjour, les réfugiés auront le droit de travailler. Le permis de résidence délivré à ces réfugiés a une validité de deux ans, avec une possibilité de prorogation si la situation en Syrie reste inchangée », a-t-elle ajouté.

Le programme d'admission temporaire de l'Allemagne fournit jusqu'à 5000 places pour des réfugiés syriens. En tant que tel, c'est le plus important programme de réinstallation actuellement mis en œuvre au bénéfice des réfugiés syriens. Les équipes du HCR dans la région préparent actuellement d'autres dossiers de candidature pour ce programme, dont la mise en œuvre sera terminée à la fin 2013. L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) travaille conjointement avec le HCR pour organiser les voyages, les pré-visites médicales et d'autres types d'assistance.

« La réinstallation des réfugiés, que ce soit une réinstallation formelle ou une procédure accélérée pour l'admission de réfugiés, comme c'est le cas pour le programme mis en œuvre actuellement par l'Allemagne, est un outil vital qui peut sauver des vies », a souligné Mme Fleming. « Il vise à aider des réfugiés particulièrement vulnérables ».

Le HCR a annoncé en juin 2013, dans le cadre de son plan régional d'aide aux réfugiés syriens pour 2013, qu'il cherchait 10.000 places pour l'admission humanitaire et 2.000 places de réinstallation pour des Syriens particulièrement vulnérables. Depuis lors, l'Allemagne et l'Autriche ont offert 5000 et 500 places, respectivement, pour l'admission humanitaire.

D'autres pays ont offert des places de réinstallation : l'Australie, le Canada, le Danemark, la Finlande, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, l'Espagne, la Suède et la Suisse. Au total, ces pays se sont engagés sur plus de 1.650 réinstallations, dont 960 rien que pour 2013. Les États-Unis ont indiqué être prêts à envisager un nombre indéterminé de places supplémentaires.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le HCR conclut un accord avec les pays de la région pour renforcer l'aide auprès des réfugiés syriens

En savoir plus





Coup de projecteur