L'alphabétisation, facteur de paix et de développement au 21e siècle, selon l'UNESCO

Photo: UNESCO/Bakary Emmanuel Daou

9 septembre 2013 – Selon les dernières données de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), publiées dimanche à l'occasion de la Journée internationale de l'alphabétisation, plus de 84% des adultes dans le monde savent lire et écrire. Cependant, l'analphabétisme touche encore 774 millions d'adultes.

Ces nouvelles données montrent que la plupart des adultes analphabètes dans le monde vivent en Asie du Sud et de l'Ouest et en Afrique subsaharienne. Si ces tendances se confirment, 743 millions d'adultes dans ces régions, auxquels s'ajoutent 98 millions de jeunes, ne disposeront pas des compétences de base en matière d'alphabétisation d'ici 2015, date butoir des Objectifs du Millénaire pour le Développement. Deux-tiers d'entre eux sont des femmes.

« L'alphabétisation est la première condition pour dialoguer, communiquer, s'intégrer dans les nouvelles sociétés connectées. Les jeunes ont besoin de nouvelles compétences pour entrer et réussir sur le marché du travail, maîtriser plusieurs langues, comprendre la diversité des cultures, se former eux-mêmes tout au long de la vie », a affirmé la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, dans son message pour la journée.

« L'alphabétisation est la clé de l'acquisition des connaissances, des savoir être et savoir vivre ensemble qui fondent la citoyenneté moderne. Elle est plus que jamais la pierre angulaire de la paix et du développement au 21e siècle », a-t-elle ajouté.

L'analphabétisme reste un problème dans les pays en développement. Les chiffres montrent qu'un jeune sur cinq en Europe avait de faibles compétences en matière d'alphabétisation en 2009 et près de 160 millions d'adultes vivant dans les pays appartenant à l'Organisation pour la coopération économique et le développement (OCDE) sont fonctionnellement analphabètes. Cela signifie qu'ils ne disposent pas des compétences nécessaires dans le monde d'aujourd'hui et ne peuvent par exemple remplir un formulaire, suivre des instructions, lire une carte ou aider leurs enfants à faire leurs devoirs.

« Cette situation est d'autant plus grave que l'essor des nouvelles technologies et des sociétés modernes du savoir font de la maîtrise de l'écrit une compétence incontournable », a déclaré Mme Bokova.

« Alphabétisations pour le 21e siècle » est le thème de l'édition 2013 de la Journée internationale de l'alphabétisation afin d'attirer l'attention sur les compétences en évolution requises pour participer pleinement aux sociétés connectées actuelles.

Un colloque international sur ce thème se tient au siège de l'UNESCO à Paris aujourd'hui, dans le cadre des célébrations de la Journée. L'évènement réunit des ministres et vice-ministres de l'éducation, du développement, et de la culture d'Afghanistan, du Bénin, de la République du Tchad, d'Inde, de Namibie, du Pakistan et du Sénégal ainsi que des représentants d'autres organisations internationales, d'ONG travaillant dans le secteur de l'alphabétisation et du secteur privé.

Ce colloque jettera les bases d'une Coalition mondiale, un partenariat rassemblant de nombreux acteurs pour faire progresser l'alphabétisation, qui sera lancée en novembre.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Des fonds sont désespérément nécessaires pour permettre aux enfants syriens de reprendre le chemin de l'école - UNICEF

En savoir plus





Coup de projecteur