Les Nations Unies marquent la Journée internationale de la charité

Credit: wecanendpoverty

5 septembre 2013 – Consacrez du temps ou donnez de l'argent, devenez volontaires ou agissez avec bonté, a exhorté le Secrétaire général Ban Ki-moon dans un message marquant la première Journée internationale de la charité, qui coïncide avec l'anniversaire de la mort de Mère Térésa.

« La charité joue un rôle important dans le respect des valeurs et la promotion du travail des Nations Unies », a indiqué M. Ban dans son message à l'occasion de la Journée, qui sera observée chaque année le 5 septembre.

« La charité n'est parfois pas prise au sérieux, comme si elle était inefficace, inappropriée ou même humiliante pour son bénéficiaire », a-t-il ajouté. « Reconnaissons la charité pour ce qu'elle est fondamentalement : une noble entreprise visant à améliorer la condition humaine. »

Les agences humanitaires du système des Nations Unies dépendent de contributions volontaires des gouvernements et des particuliers pour leur permettre de répondre aux catastrophes naturelles, aux situations de conflits armés et à d'autres urgences, a fait observer le Secrétaire général. Parallèlement, les organes des Nations Unies comme le Programme des volontaires des Nations Unies ou le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) offrent aux personnes intéressées du monde entier des opportunités de s'impliquer.

A mi-chemin du compte à rebours des 1.000 jours restants pour réaliser les huit Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), M. Ban a indiqué que le rôle de la charité devait être renforcé.

La Journée internationale de la charité a en effet été créée dans le but de sensibiliser et mobiliser les gens, les ONG et les parties prenantes du monde entier pour aider les autres à travers des activités bénévoles et philanthropiques.

La date du 5 septembre a été choisie pour commémorer l'anniversaire de la disparition de Mère Teresa de Calcutta, qui a reçu le Prix Nobel de la Paix en 1979 « pour ses travaux réalisés dans la lutte pour vaincre la pauvreté et de la détresse, qui constituent également une menace pour la paix. »

La charité, comme les notions de bénévolat et de la philanthropie, fournit un lien social réel et contribue à la création de sociétés inclusives et plus résilientes. Elle peut atténuer les pires effets des crises humanitaires, compléter les services publics dans les soins de santé, l'éducation, le logement et la protection des enfants. Elle aide à la promotion de la culture, de la science, des sports et la protection du patrimoine culturel et naturel et favorise également les droits des personnes marginalisées et défavorisées et propage le message d'humanité dans les situations de conflit.

Avec l'appui du Département de l'information, la Mission permanente de la Hongrie organise cet après-midi au Siège de l'ONU à New York une table ronde sur le thème du rôle de la charité dans l'atténuation et l'élimination de la pauvreté et dans la promotion de l'accès à l'eau propre et à l'assainissement.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté : l'ONU plaide pour une approche holistique

Aucun résultat
Aucun résultat