L'UNESCO récompense des programmes d'alphabétisation au Bangladesh, en Côte d'Ivoire, en Inde, en Namibie et au Tchad

Journée internationale de l'alphabétisation. Photo: UNESCO

22 août 2013 – La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a annoncé jeudi ques des programmes d'alphabétisation au Bangladesh, en Côte d'Ivoire, en Inde, en Namibie et au Tchad remportent les prix d'alphabétisation de l'UNESCO 2013.

Les Représentants des programmes recevront leur récompense au siège de l'UNESCO le 9 septembre, dans le cadre des célébrations de la Journée internationale d'alphabétisation le 8 septembre. Chacun des cinq lauréats recevra 20.000 dollars, un diplôme et une médaille.

Parmi les lauréats, la Mission Saakshar Bharat « Alphabétiser l'Inde » traite des problèmes d'accès, d'équité et de qualité de l'alphabétisation des adultes. Elle travaille avec des jeunes non scolarisés, des femmes et des filles, des minorités et des populations autochtones. Le programme, implanté dans 25 Etats en Inde, travaille dans 26 langues et touche dix millions d'Indiens chaque année. L'éducation de base, l'enseignement professionnel, l'alphabétisation fonctionnelle et l'égalité des femmes font partie des activités de la Mission.

Le Programme d'alphabétisation en langue maternelle de la région de Guéra au Tchad, mis en œuvre par la Fédération des associations pour la promotion des langues Guéra fondée en 2001, promeut les 26 langues de la région de Guéra, développe l'enseignement des langues, dispense des formations et crée des activités génératrices de revenus. Le programme a été sélectionné parce qu'il met l'accent sur le développement et permet aux apprenants d'être alphabétisés dans leur langue maternelle.

La Direction de l'éducation pour adultes du ministère de l'éducation de Namibie recevra également un prix. Ce programme gouvernemental, disponible dans 13 régions du pays, permet à des jeunes non scolarisés, des hommes et femmes analphabètes et défavorisés d'accéder à l'apprentissage. Cet apprentissage est mis à la portée des communautés grâce à des initiatives de développement local et des centres d'enseignement. Le programme touche également des personnes sur leur lieu de travail ou présentant des besoins particuliers. Plus de 600 000 personnes ont pris part au programme depuis son lancement.

La Mission Dhaka Ahsania au Bangladesh œuvre dans le secteur du développement. L'ONG s'est d'abord focalisée sur l'éducation et le développement humain. Elle s'est ensuite diversifiée pour traiter aujourd'hui des questions de santé, de compétences professionnelles, des droits de l'homme et de justice sociale. La Mission met l'accent sur la formation professionnelle des adultes ruraux et des jeunes non scolarisés, notamment des femmes et les filles.

Le programme « Savoir pour mieux vivre » en Côte d'Ivoire est le lauréat final des prix. Cette ONG, créée en 2006, a pour objectif de préserver les langues qui donnent accès à la culture ivoirienne. Les programmes d'alphabétisation mettent l'accent sur le développement urbain et rural, le genre, les technologies de l'information et de la communication (TIC) et le développement durable dans un contexte multilingue. Elle promeut l'alphabétisation en développant une culture de l'écrit en français, dans les langues nationales et les autres langues africaines.


News Tracker: autres dépêches sur la question

UNESCO : la moitié des enfants non scolarisés vit dans des pays touchés par des conflits

En savoir plus





Coup de projecteur