Un fonds d'urgence humanitaire géré par l'ONU octroie 33 millions de dollars pour le Soudan du Sud

Une femme à Dorein au Soudan du Sud vient de recevoir une aide alimentaire du PAM. Photo: PAM/George Fominyen

21 août 2013 – Le Fonds humanitaire commun pour le Soudan du Sud (FHC) des Nations Unies a alloué mercredi 33 millions de dollars pour l'aide humanitaire aux personnes vulnérables et aux communautés d'accueil touchées par la crise dans ce pays.

À la fin de l'année, les personnes déplacées par la violence, les rapatriés, les réfugiés et les communautés d'accueil vulnérables bénéficieront d'une assistance grâce à ce fonds, notamment en termes d'eau potable et d'accès à l'assainissement, à l'éducation, aux soins de santé, de déminage et de protection. Les fonds serviront aussi à financer les télécommunications d'urgence et les frais logistiques dans les lieux difficiles d'accès.

« Les fonds aideront les gens au Soudan du Sud qui ont été les plus touchées par la violence, la maladie et le déplacement. Notre objectif est de d'assurer que l'aide parvienne à ceux qui en ont le plus besoin et aussi rapidement que possible », a déclaré le Coordinateur humanitaire des Nations Unies au Soudan du Sud, Toby Lanzer, dans un communiqué de presse.

Selon le porte-parole du Secrétaire général Ban Ki-moon, plus de 4 millions de personnes sont touchées par l'insécurité alimentaire au Soudan du Sud, et plus de 70.000 ont été déplacées à l'intérieur depuis le début de l'année. En outre, le pays accueille actuellement près de 220.000 réfugiés, principalement originaires du Soudan.

Le FHC est un outil qui apporte des fonds pour financer l'action humanitaire d'urgence et une intervention rapide en cas d'urgence. Les bailleurs de fonds contribuent à l'avance et ces fonds sont attribués aux agences humanitaires en cas de besoin.

« À ce jour, le FHC a pas apporté de ressources spécifiquement pour financer l'aide alimentaire, puisque cela aurait épuisé les fonds disponibles en raison des besoins considérables. Les agences qui assurent la distribution d'aide alimentaire doivent donc compter sur d'autres fonds pour répondre aux besoins alimentaires des plus vulnérables », a souligné M. Lanzer.

Depuis Janvier, l'Australie, la Belgique, le Danemark, l'Irlande, la Norvège la Suède et le Royaume-Uni ont contribués au fonds. Suite à cette allocation de fonds de 33 millions de dollars, le FHC aura déboursé près de 90 millions de dollars à des agences des Nations Unies et des ONG en 2013.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Soudan du Sud : la MINUSS intensifie ses patrouilles dans le comté de Pibor

En savoir plus





Coup de projecteur