Le Représentant de l'ONU en RDC affirme sa détermination à restaurer l'autorité de l'Etat

Le chef de la MONUSCO, Martin Kobler, arrive à Goma. Photo: MONUSCO/Sylvain Liechti

20 août 2013 – Suite à son premier déplacement de trois jours dans le Nord-Kivu, en République démocratique du Congo (RDC), le nouveau Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies dans ce pays, Martin Kobler, a affirmé mardi sa détermination de résoudre les problèmes des groupes armés, de restaurer l'autorité de l'Etat, et de remplir correctement le mandat de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en RDC (MONUSCO).

« Je vous promets de m'occuper des problèmes du Kivu, de Goma et de tous les groupes armés avec toute ma vigueur », a indiqué M. Kobler à la fin de sa toute première visite sur le terrain depuis son arrivée dans le pays le 12 août dernier.

Ce déplacement a permis à M. Kobler de s'imprégner des réalités locales, notamment à travers ses différentes rencontres avec les autorités administratives et sécuritaires provinciales, la population locale, ainsi qu'avec le personnel militaire et civil de l'ONU.

Accompagné du Commandant adjoint de la Force de la MONUSCO, M. Kobler a été accueilli à son arrivée par le Chef de bureau du Nord-Kivu, les responsables militaires et civils de la mission et le Commissaire provincial de la police congolaise.

Il a notamment rencontré les autorités locales de la province pour discuter du travail de la MONUSCO, la Brigade d'intervention, et les attentes de la population du Nord-Kivu. Le Représentant spécial est allé ensuite à la rencontre des troupes de l'ONU sur le terrain, notamment celles basées à Kiwanja et Saké, respectivement à environ 300 km et 30 km de Goma. Il s'est enfin entretenu avec l'ensemble du personnel de l'ONU au cours d'un meeting au quartier général de la MONUSCO.

Dans ses différentes rencontres, le chef de la mission a affirmé à tous sa détermination, et expliqué combien il est important de résoudre les problèmes des groupes armés, de restaurer l'autorité de l'Etat, et de remplir correctement le mandat de la MONUSCO.


News Tracker: autres dépêches sur la question

RDC : la MONUSCO salue la libération de 82 enfants du groupe armé Bakata-Katanga

En savoir plus





Coup de projecteur