L'ONU rend hommage aux travailleurs humanitaires qui ont perdu la vie dans l'exercice de leurs fonctions

Le Secrétaire dépose une gerbe au mémorial du personnel tué lors de l'attaque du bureau de l'ONU à Bagdad en Iraq en 2003. Photo: ONU

19 août 2013 – À l'occasion de la Journée mondiale de l'aide humanitaire, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a rendu hommage lundi aux agents des organismes humanitaires qui ont perdu la vie dans l'exercice de leurs fonctions.

« Nous commémorons leur sacrifice et réaffirmons notre engagement en faveur de l'action que le personnel humanitaire mène chaque jour dans le monde entier pour sauver des vies, dans des situations souvent pénibles et dangereuses, là où d'autres ne peuvent pas ou ne veulent pas se rendre », a indiqué M. Ban dans son message.

Cette année marque le dixième anniversaire de l'attentat terroriste perpétré contre le bureau des Nations Unies à Bagdad, dans lequel le Représentant spécial du Secrétaire général, Sergio Vieira de Mello, et 21 autres collègues et partenaires de l'Organisation des Nations Unies ont été tués. C'est en partie pour que cette tragédie ne soit jamais oubliée que la Journée a été proclamée.

Des manifestations auront lieu dans plus de 50 villes à travers le monde pour commémorer la Journée mondiale de l'aide humanitaire. À New York, les familles des victimes de l'attentat de Bagdad participeront à un service commémoratif en compagnie du Secrétaire général. À Rio de Janeiro, le Gouvernement brésilien organise une série de manifestations pour célébrer l'héritage de Sergio Vieira de Mello.

« Sergio était un ardent défenseur des valeurs et de la mission de l'Organisation des Nations Unies. Il a laissé un souvenir impérissable à tous ceux qui l'ont rencontré et il est venu en aide à des millions de personnes pauvres et vulnérables au cours de la vie qu'il a consacrée au service de l'Organisation sur plusieurs continents », a rappelé le Secrétaire général.

« Sa disparition a été une perte immense pour l'Organisation, mais son exemple a suscité un grand nombre de vocations parmi des jeunes, qui se sont lancés dans l'aide humanitaire », a-t-il ajouté.

À une époque où les problèmes sont mondiaux, les peuples et pays se doivent, selon M. Ban, d'œuvrer de concert à la cause commune de la paix, de la justice, de la dignité et du développement.

« C'est là le fondement de l'esprit humanitaire, et de l'impératif humanitaire de l'Organisation des Nations Unies », a souligné le Secrétaire général.

Lors de la commémoration de la Journée mondiale de l'aide humanitaire au Brésil, la Secrétaire général adjoint de l'ONU aux Affaires humanitaires, Valérie Amos, a affirmé que c'est une journée très émouvante pour tous les travailleurs humanitaires.

« Nous rendons hommage à tous les travailleurs humanitaires qui ont perdu leur vie à Bagdad et ailleurs dans le monde. En leur mémoire, nous célébrons également l'esprit humanitaire », a affirmé Mme Amos

De son côté, la Directrice exécutive du Programme alimentaire mondial (PAM), Ertharin Cousin, a rendu hommage à sept collègues qui ont perdu la vie au cours de cette dernière année, au Soudan du Sud, Soudan, Rwanda et Afghanistan.

« En plus de commémorer ceux qui ne sont plus avec nous, nous rendons hommage également à tous les humanitaires au sein du PAM et de l'ensemble de nos organisations partenaires qui, avec abnégation et sans relâche, livrent des aliments aux enfants malnutris, construisent des abris pour les victimes des inondations et fournissent de l'eau aux réfugiés qui ont tout abandonné », a affirmé Mme Cousin dans son message pour la journée.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'ONU en quête de 8,6 milliards de dollars pour financer son aide d'urgence en 2013

En savoir plus





Coup de projecteur