L'ONU lance un appel urgent pour lutter contre la faim en République populaire démocratique de Corée

Des enfants de la ville de Hamhung, en République populaire démocratique de Corée. Ils bénéficient de l’aide du PAM et de l’UNICEF.

15 août 2013 – Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) en République populaire démocratique de Corée (RPDC) a annoncé jeudi avoir urgemment besoin de 98 millions de dollars pour répondre aux besoins alimentaires de près de 2,4 millions de personnes.

« Si la situation humanitaire générale s'est légèrement améliorée au cours des derniers 12 mois, les causes profondes de la vulnérabilité restent les mêmes », a expliqué le Coordinateur résident de l'ONU en RPDC, Ghulam Isaczai, dans un communiqué de presse.

« L'aide extérieure reste primordiale pour sauver la vie à des millions de personnes qui sont en situation d'insécurité alimentaire et dont les besoins nutritionnels et sanitaires seraient menacés sans cette aide », a-t-il ajouté.

Les fonds seront alloués au financement du soutien agricole, aux services de santé et à l'aide alimentaire, ainsi qu'aux programmes d'eau et d'assainissement pour le reste de l'année.

« Sans un soutien humanitaire continu, les réalisations des derniers 10 ans dans l'amélioration de la sécurité alimentaire, de la santé et la nutrition des personnes les plus vulnérables, dont les enfants, les femmes enceintes ou allaitantes, et des personnes âgées, risquent d'être rapidement érodées », a souligné M. Isaczai.

Le faible rendement agricole reste le principal défi pour la production alimentaire dans le pays. En 2012-13, le déficit céréalier était de près de 507.000 tonnes. Près de 16 millions de personnes sont actuellement en situation d'insécurité alimentaire et donc très vulnérables aux risques de production alimentaire insuffisante.

27,9% des enfants âgés de moins de cinq ans souffrent de retards de croissance à cause de la malnutrition et 4% de malnutrition aiguë, selon l'enquête nationale de la nutrition de 2012.

« Nous espérons que les bailleurs de fonds réagiront rapidement et de façon généreuse à notre appel afin que les agences onusiennes puissent poursuivre leur travail pour améliorer la situation humanitaire », a indiqué M. Isaczai, en rappelant que les programmes humanitaires en RPDC restent sous-financés.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'ONU lance un appel urgent pour financer l'aide humanitaire en République populaire démocratique de Corée

En savoir plus