L'ONU soutient les préparatifs du second tour de l'élection présidentielle au Mali

Du matériel pour le second tour de l’élection présidentielle arrive à l’aéroport de Tombouctou, dans le nord du Mali. Photo: Marco Dormino/MINUSMA

9 août 2013 – À l'avant-veille du second tour de l'élection présidentielle au Mali, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) aide les autorités électorales maliennes à faire parvenir les bulletins dans le nord du pays.

Le porte-parole adjoint du Secrétaire général à New York, Farhan Haq, a indiqué vendredi que la MINUSMA achemine du « matériel sensible » dans les villes de Tombouctou, Gao, Kidal et Mopti, dans le cadre des préparatifs du scrutin.

Comme elle l'avait fait lors du premier tour, qui s'est déroulé le 28 juillet dernier, la Mission apportera également son soutien aux forces de défense maliennes dans l'application du plan de sécurité pour les élections.

Les électeurs devront départager l'ancien Premier ministre malien, Ibrahim Boubacar Keïta, arrivé en tête au premier tour, et l'ancien président de la Commission de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), Soumaïla Cissé.

Dans le cadre de ses efforts pour permettre au plus grand nombre possible de réfugiés de voter, la MINUSMA a annoncé qu'un vol à destination de Néma, en Mauritanie, avait été mis en place pour remettre leurs cartes d'électeur aux Maliens vivant dans des camps de ce pays.

Le premier tour de l'élection a été une étape importante sur la voie du redressement pour le Mali qui, début de 2012, a connu un coup d'État militaire, une reprise des affrontements entre forces gouvernementales et rebelles touaregs et la conquête du nord de son territoire par des islamistes radicaux.

Dans une déclaration faite le 27 juillet, le Secrétaire général Ban Ki-moon avait souligné l'importance de ce scrutin pour le rétablissement de l'ordre constitutionnel et le dialogue et la réconciliation nationale dans le pays.

Le patron de l'ONU avait également affirmé la nécessité de veiller à ce que tous les contentieux postélectoraux soient réglés par des moyens pacifiques et légaux.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Participation massive pour le premier tour des élections présidentielles au Mali, selon l'ONU

En savoir plus