Les organisations régionales et sous-régionales doivent renforcer leur coopération souligne le Secrétaire général

La Présidente de l’Argentine, Mme Cristina Fernández et le Secrétaire général M. Ban Ki-moon. Photo: ONU/Mark Garten

6 août 2013 – Les organisations régionales et sous-régionales doivent renforcer leur coopération pour mieux affronter les défis internationaux a souligné aujourd´hui le Secrétaire général de l'ONU, M. Ban Ki-moon, lors d'un débat public que le Conseil de Sécurité a tenu sur cette question.

Ces organisations «ont une connaissance profonde, un aperçu unique et des réseaux locaux. Ces éléments sont essentiels pour la médiation et la planification d'une opération du maintien de la paix», a souligné M. Ban.

«Nous partageons plus efficacement l'information et l'analyse des crises qui se préparent» a-t-il noté, en demandant toutefois aux pays d'élargir leur coopération dans la poursuite de la sécurité internationale et la prévention des conflits ainsi que de l'établissement, le maintien et la consolidation de la paix.

Le débat, intitulé « Coopération entre l'Organisation des Nations Unies et les organisations régionales et sous-régionales aux fins du maintien de la paix et de la sécurité internationales», a été présidé par la Présidente de l'Argentine, Mme Cristina Fernández de Kirchner.

Les ministres des affaires étrangères des pays qui assument actuellement la présidence de la Communauté des États d'Amérique latine et des Caraïbes (CELAC), du Marché commun du Sud (MERCOSUR) et de l'Union des nations de l'Amérique du Sud (UNASUR), entre autres, ont pu pour la première fois partager leurs expériences et leurs point de vue avec les membres du Conseil de sécurité et les États Membres.

Au nom de la CELAC, le ministre des Affaires Etrangères de Cuba, M. Bruno Rodriguez a déclaré pour sa part qu'«aucune paix durable ne peut s'instaurer sans un combat contre la pauvreté, la faim et l´inégalité » et a réitéré le rôle de cette organisation comme «mécanisme de promotion des intérêts des pays en développement dans les organismes internationaux ».

Au terme du débat a été approuvée une déclaration de la présidente du Conseil de Sécurité «en vue de resserrer encore et mieux concrétiser, la coopération entre I'ONU et les organismes régionaux et sous-régionaux» en matière de «maintien de la paix et la sécurité internationales».


News Tracker: autres dépêches sur la question

Antiterrorisme : l'ONU exhorte à la coopération régionale et au respect des droits de l'homme

Aucun résultat
Aucun résultat