L'UNESCO condamne l'assassinat de journalistes aux Philippines et en Colombie

Photo: UNESCO

2 août 2013 – L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a condamné ce matin l'assassinat de deux journalistes philippins, appelant les autorités de ce pays à enquêter sur ces crimes et à poursuivre leurs auteurs.

Selon les médias et des rapports de police, Richard Kho et Bonifacio Loreto, qui travaillaient pour l'hebdomadaire Aksyon Ngayon, ont été abattus de plusieurs balles par deux assaillants en moto le 30 juillet, alors qu'ils discutaient devant un magasin du quartier de Quezón, à Manille.

« Les meurtres de Richard Kho et Bonifacio Loreto ne doivent pas rester impunis », a déclaré la Directrice-générale de l'UNESCO, Irina Bokova.

« Le meurtre d'un journaliste constitue une atteinte directe au droit à la liberté d'expression et au droit à l'information », a déclaré Mme Bokova en demandant une réponse qui montre que de tels actes ne seront pas tolérés.

Par ailleurs, la Directrice générale de l'UNESCO a aussi condamné aujourd'hui l'assassinat du journaliste radio colombien Jose Gomez Naudin, abattu le 29 juillet à Buga dans l'ouest de la Colombie. Elle a appelé les autorités colombiennes à tout mettre en œuvre pour retrouver et faire traduire en justice les auteurs de ce crime.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'UNESCO demande une enquête sur le meurtre du journaliste mexicain Alberto López Bello

En savoir plus





Coup de projecteur