Ban Ki-moon salue la libération de 73 prisonniers politiques au Myanmar

Le Secrétaire général Ban Ki-moon (à droite), lors de sa visite au Myanmar en avril 2012, avec le Président Thein Stein. Photo ONU/Mark Garten

23 juillet 2013 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a salué hier la libération de 73 prisonniers politiques au Myanmar, ainsi que l'annonce faite par le chef du pays que les autres prisonniers seront libérés à la fin de l'année.

Des centaines de prisonniers politiques ont été libérés au Myanmar - dont 650 environ en janvier 2012 - depuis que le Président Thein Sein a initié une série de réformes suite à la mise en place d'un nouveau gouvernement. Lors d'une récente visite à l'Europe, il avait déclaré que tous les prisonniers de conscience seraient libérés d'ici la fin de l'année.

Dans un communiqué transmis par son porte-parole, Ban Ki-moon espère que ces mesures, qui s'insèrent dans la transition du pays vers la démocratie, renforceront les efforts pour un cessez-le-feu complet et la réconciliation nationale au Myanmar.

Lors de sa visite dans le pays en avril 2012, M. Ban avait présenté un programme en quatre points pour l'avancement de la réconciliation nationale et de la transition démocratique, incluant des mesures telles que la réinstallation des populations déplacées et la libération des prisonniers politiques.

Ce programme prévoit également une augmentation des investissements dans la santé et l'éducation, afin que la population touche rapidement les dividendes de la transition démocratique dans leur vie quotidienne.

L'augmentation de l'aide internationale, ainsi que la promotion d'une culture démocratique inclusive qui respecte les droits humains, en particulier la liberté d'expression, sont également prévues dans ledit programme.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le dialogue intercommunautaire est crucial pour consolider la transition au Myanmar, dit Ban Ki-moon

En savoir plus





Coup de projecteur