Ban Ki-moon condamne l'attaque à la bombe contre une mosquée au Bahreïn

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon. Photo: ONU

19 juillet 2013 – Dans une déclaration communiquée hier par son porte-parole, le Secrétaire général de l'ONU a condamné l'attaque à la bombe contre une mosquée de la ville de Riffa, au Bahreïn, et exprimé sa préoccupation face à cette dernière escalade de la violence dans le Royaume.

Le Secrétaire général réitère en outre son appel au Gouvernement et au peuple du Bahreïn pour qu'ils s'engagent dans un dialogue substantiel et inclusif afin d'atténuer les tensions, promouvoir les réformes et œuvrer à la réconciliation.

Depuis février 2012, soit un an après le début d'un mouvement de protestations populaires, cette monarchie du Golfe connaît des heurts entre forces de sécurité et manifestants. En janvier dernier, le Secrétaire général avait accueilli avec satisfaction l'initiative du Roi de Bahreïn, Hamad bin Issa Al-Khalifa, de convoquer un dialogue politique avec différents groupes d'opposition.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le Rapporteur spécial de l'ONU sur la torture «profondément déçu» de l'annulation de sa visite à Bahreïn

Aucun résultat
Aucun résultat