L'UNRWA profondément attristé par la mort d'un membre de son personnel en Syrie

Le camp de Yarmouk, foyer des réfugiés Palestiniens établis à Damas, en Syrie. Photo: IRIN/Gabriela Keller

16 juillet 2013 – L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient (UNRWA) a exprimé mardi sa profonde tristesse concernant le décès de Muhannad Ashmawi, un membre de son personnel en Syrie.

M. Ashmawi avait rejoint l'UNRWA en 2007 et travaillait pour une école de l'agence onusienne dans le camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk, à Damas. Âgé de 39 ans, M. Ashmawi vivait seul, après que son épouse et ses deux enfants sont allés à Lattaquié dans l'ouest du pays pour fuir les violences à Yarmouk.

« Le 9 juillet, M. Ashmawi a été grièvement blessé à la tête quand un obus a explosé à l'extrémité sud de la rue de Palestine à Yarmouk », a indiqué l'UNRWA dans un communiqué de presse.

« Le conflit empêchant le fonctionnement des hôpitaux et des cliniques à Yarmouk, M. Ashmawi a été transporté par des voisins à l'hôpital Al Moshtahed dans le centre de Damas. Il est mort de ses blessures le 14 Juillet. UNRWA exprime ses sincères condoléances à la famille et aux proches de Muhannad Ashmawi », a ajouté l'agence.

M. Ashmawi est le septième membre du personnel de l'UNRWA à trouver la mort depuis le début du conflit en Syrie. Son décès tragique survient dans un contexte marqué par l'intensification des combats dans le camp de Yarmouk et d'autres camps de réfugiés palestiniens dans le pays.

Au sein du gouvernorat de Damas, les affrontements armés sont courants dans les camps de Yarmouk, Qabr Essit, Sbeineh et Husseiniyah, faisant de nombreuses victimes parmi les réfugiés palestiniens depuis ces dernières semaines.

L'UNRWA condamne l'échec des parties prenantes à protéger les civils en Syrie, alors que les violations du droit humanitaire international entraînent de nombreuses pertes parmi la population civile et contraignent un nombre considérable de civils à des déplacements forcés.

Enfin, l'UNRWA réitère son appel à toutes les parties concernées afin qu'elles mettent un terme à la violence, se conforment à leurs obligations en vertu du droit international et résolvent le conflit en Syrie par le dialogue et les négociations.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'UNRWA condamne une attaque contre un camp de réfugiés palestiniens en Syrie qui a fait six morts

En savoir plus





Coup de projecteur