Le Conseil de sécurité félicite le centre régional de l'ONU pour la diplomatie préventive en Asie centrale

Le Centre régional des Nations Unies pour la diplomatie préventive en Asie centrale, à Achgabat, au Turkménistan. Photo ONU

16 juillet 2013 – Dans une déclaration à la presse faite hier par la Présidente du Conseil de sécurité pour le mois de juillet, Rosemary DiCarlo, des Etats-Unis, les membres du Conseil de sécurité ont remercié Miroslav Jenča, Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Centre régional des Nations Unies pour la diplomatie préventive en Asie centrale, de son exposé sur les travaux accomplis par le Centre régional au cours des six derniers mois.

Les membres du Conseil ont réaffirmé qu'il importait que l'ONU se serve des mécanismes de diplomatie préventive et d'alerte rapide pour contribuer au règlement pacifique des différends et, en l'occurrence, ils ont salué le rôle du Centre régional, dont le rôle consiste à aider les pays d'Asie centrale, conformément à son mandat et par la coopération régionale, à trouver des parades aux menaces intérieures et transnationales qui pèsent sur la paix et à œuvrer en faveur du développement durable de la région.

Les membres du Conseil ont souligné qu'il fallait approfondir la coopération et la coordination entre les États d'Asie centrale, le Centre régional et les organisations régionales, à l'aide des mécanismes de diplomatie préventive et par le dialogue, pour donner à la région plus de moyens pour surmonter les difficultés qui compromettent la paix, la stabilité et le développement durable en Asie centrale.

À cet égard, les membres du Conseil ont salué les initiatives que le Centre régional prenait pour aider les États d'Asie centrale à trouver une solution globale à la question de la gestion des ressources en eau transfrontières en tenant compte des intérêts de tous les États riverains. Ils ont noté que des débats, facilités par le Centre régional, avaient cours pour établir une législation régionale régissant la gestion des eaux transfrontières dans le respect de principes acceptables par tous, et ont encouragé tous les États d'Asie centrale à y jouer un rôle actif.

Les membres du Conseil se sont félicités que le Centre régional s'attache en particulier à soutenir la coopération entre les États d'Asie centrale dans la lutte contre le terrorisme, et les ont encouragés à mener à bien le plan d'action qu'ils avaient arrêté d'un commun accord pour mettre en œuvre la Stratégie antiterroriste mondiale des Nations Unies dans la région.

Les membres du Conseil ont souligné qu'il importait que les États d'Asie centrale mènent une action coordonnée pour combattre le trafic de drogue dans la région, et ont salué les mesures que le Centre régional prenait, en collaboration avec l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), pour les y aider.

Les membres du Conseil ont félicité le Centre régional du rôle qu'il jouait, en coopération avec la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA), pour aider les États d'Asie centrale à contribuer à l'action internationale de reconstruction et de stabilisation de l'Afghanistan.

Les membres du Conseil se sont réjouis que le Centre régional agisse en étroite liaison avec les équipes de pays des Nations Unies et les organisations régionales compétentes dans le domaine de la prévention des conflits.

Les membres du Conseil ont réaffirmé leur soutien au Centre régional dans l'action qu'il mène pour faciliter le dialogue entre les États d'Asie centrale sur les questions régionales qui les intéressent tous.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Asie centrale : le Conseil de sécurité souligne l'importance de la diplomatie préventive

En savoir plus





Coup de projecteur