Coopération pour le développement : l'ECOSOC adopte une résolution sur les activités opérationnelles de l'ONU

Le Conseil économique et social des Nations Unies. Photo ONU/Jenny Rockett

12 juillet 2013 – Le Conseil économique et social a conclu vendredi matin son débat sur les activités opérationnelles du système des Nations Unies au service de la coopération internationale pour le développement en adoptant, par consensus, une résolution sur la question. Il a par ailleurs tenu, en début de matinée, son débat général sur les activités opérationnelles.

Aux termes de la résolution adoptée ce matin, le Conseil prie les fonds et programmes des Nations Unies d'aligner leurs plans stratégiques sur l'examen quadriennal complet et de synchroniser leurs cycles de planification et de budgétisation stratégiques avec le cycle d'examen quadriennal complet.

Il réaffirme par ailleurs que les ressources de base, en raison de leur caractère non lié, demeurent la source de financement essentielle des activités opérationnelles et demande instamment aux pays donateurs de maintenir ou d'accroître sensiblement leurs contributions volontaires aux budgets de base ou ordinaires des organismes des Nations Unies chargés du développement et de verser leurs contributions selon un cycle pluriannuel, de manière suivie et prévisible.

Les délégations qui ont participé au débat général ont réaffirmé leur attachement à l'examen quadriennal complet, qualifié de cadre pertinent dans lequel doivent s'inscrire les activités opérationnelles des Nations Unies.

Lors de ce débat, il a aussi été observé que l'ensemble des opérations des Nations Unies n'est financé qu'à hauteur de 23 milliards de dollars par an, alors les dépenses militaires se chiffrent à 4,6 milliards de dollars par jour. Dans ce contexte, un appel a été lancé en faveur d'une réflexion profonde sur la masse critique des contributions générales, tant à l'ECOSOC qu'à l'Assemblée générale.

En savoir plus


Coup de projecteur