Ban salue l'offre de la Syrie de poursuivre les discussions sur la mission d'enquête sur les armes chimiques

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon. Photo: ONU/Eskinder Debebe (Photo d’archive)

8 juillet 2013 – Le Secrétaire général s'est félicité lundi de l'offre exprimée par le Gouvernement de la Syrie de poursuivre les discussions concernant la mission des Nations Unies chargée d'enquêter sur les allégations d'utilisation d'armes chimiques en République arabe syrienne. Dans une déclaration communiquée par son porte-parole, il se dit en outre très préoccupé par toutes les allégations d'utilisation d'armes chimiques en Syrie.

Le Chef de la mission, Åke Sellström, se rendra à New York cette semaine pour faire le point avec le Secrétaire général sur l'état de ses activités. Dans l'attente d'un accès aux lieux en Syrie, la mission a continué à suivre les développements sur le terrain et à collecter puis analyser les informations fournies par les États Membres. La mission a aussi mené des activités d'établissement des faits dans un pays voisin.

Le Secrétaire général espère que la Syrie donnera accès à la mission pour lui permettre de mener une enquête complète sur le terrain. À cet égard, la coopération de la Syrie sera cruciale pour que la mission puisse établir des faits de manière crédible en ce qui concerne l'emploi d'armes chimiques en Syrie.

La décision de créer cette mission avait été prise suite à une requête officielle des autorités syriennes, qui avaient demandé à M. Ban une « mission spécialisée, impartiale et indépendante chargée d'enquêter sur les allégations selon lesquelles des armes chimiques ont été utilisées » dans le cadre du conflit en Syrie, spécifiquement sur un incident qui se serait produit dans le village de Khan al-Assal, aux environs d'Alep.

Le 21 mars, le Secrétaire général avait été saisi d'une demande émanant des missions permanentes de la France et du Royaume-Uni auprès des Nations Unies, lui demandant d'enquêter sur d'autres incidents.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ban renouvelle son appel pour le déploiement en Syrie de la mission d'enquête sur les armes chimiques

En savoir plus






Coup de projecteur