Ban Ki-moon nomme Abdoulaye Bathily, du Sénégal, Représentant spécial adjoint pour le Mali

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon. Photo: ONU

8 juillet 2013 – Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a annoncé lundi la nomination d'Abdoulaye Bathily, du Sénégal, en tant que Représentant spécial adjoint pour la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

M. Bathily est, depuis 2012, Ministre d'État au sein du Cabinet du Président du Sénégal. Avant d'occuper cette fonction, il a été, de 1993 à 1998, Ministre de l'environnement et de la protection de la nature, puis de 2000 à 2001, Ministre de l'énergie et de l'hydraulique.

M. Bathily a été élu député à l'Assemblée nationale du Sénégal pour la période de 1998 à 2001, avant d'y assumer les fonctions de Vice-Président, de 2001 à 2006.

Au cours de cette période, M. Bathily a également siégé au sein du Parlement de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et au sein du Groupe de contact de l'Union africaine concernant la crise à Madagascar.

Il a aussi pris part à plusieurs missions de règlement des conflits dans des pays d'Afrique de l'Ouest, notamment le Libéria, la Sierra Leone, la Guinée-Bissau, le Niger, la Guinée et le Mali.

M. Bathily a enseigné l'histoire pendant 30 ans à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), au Sénégal, et a donné des conférences dans plusieurs universités à travers le monde. Il a publié de nombreux ouvrages sur l'histoire de l'Afrique, la politique et les questions militaires.

Il est membre du Conseil de la Coalition pour le dialogue sur l'Afrique (CoDA), ainsi que d'un large réseau d'institutions universitaires et d'organisations de la société civile.

M. Bathily, qui possède le titre de docteur d'État ès lettres, décerné par l'Université Cheikh Anta Diop, est également titulaire d'un doctorat en histoire de l'Université de Birmingham, au Royaume-Uni.

Né en 1947 au Sénégal, il est le père de quatre enfants.


News Tracker: autres dépêches sur la question

La MINUSMA prend le commandement des opérations de stabilisation au Mali

En savoir plus





Coup de projecteur