Ban Ki-moon salue l'ouverture à Copenhague d'une "ville des Nations Unies"

Ban Ki-moon inaugure la "ville des Nations Unies" à Copenhague. Photo: ONU

4 juillet 2013 – Le Secrétaire général a salué jeudi, depuis le Danemark où il se trouve, l'ouverture à Copenhague d'une "ville des Nations Unies", pôle écologique à la pointe de la technologie qui réunira sous le même toit huit agences onusiennes.

"La ville des Nations Unies est un exemple montrant comment des bureaux modernes, efficients d'un point de vue énergétique, peuvent contribuer à l'édification du futur que nous souhaitons", a affirmé M. Ban, qui s'est également réjoui que l'Organisation aille ainsi plus loin sur la voie de la durabilité énergétique.

"Nous pouvons répondre aux défis du changement climatique", a affirmé Ban Ki-moon, qui a cité l'utilisation de la bicyclette et de l'énergie générée par les éoliennes pour y remédier. Il a également indiqué que la consommation d'énergie nécessaire au fonctionnement de la ville des Nations Unies devrait être divisée par deux. Ce pôle onusien est en effet équipé de panneaux solaires, d'un système de refroidissement par l'eau de mer et de volets externes permettant de réguler la lumière et la chaleur.

Ce pôle accueillera huit agences des Nations Unies et leur personnel estimé à 1200 personnes. Ces agences fournissent un appui crucial de par le monde dans les domaines de l'assistance humanitaire, du développement et de la consolidation de la paix.

Enfin, M. Ban a exprimé sa reconnaissance au Gouvernement du Danemark, expliquant que ce pays était l'un des seuls à consacrer au moins 0,7% de son produit intérieur brut à l'aide humanitaire, excédant régulièrement cette cible au cours des 35 dernières années.


News Tracker: autres dépêches sur la question

2001-2010, décennie des extrêmes climatiques, selon un rapport de l'ONU

En savoir plus





Coup de projecteur