La MINUSTAH prend acte de la transmission de l'avant-projet de loi électorale à l'Exécutif haïtien

Des Haïtiens patientent devant le tribunal de la paix dans la ville de Grand Boucan, en mai 2012. Photo: ONU/Victoria Hazou

3 juillet 2013 – La Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH) a pris acte mercredi dans un communiqué de presse de la transmission par le Collège Transitoire du Conseil Electoral Permanent de l'avant-projet de Loi électorale à l'Exécutif. Elle encourage tous les acteurs concernés à se mobiliser afin que ce texte puisse être adopté dans les plus brefs délais.

Tous les acteurs sont également invités à doter Haïti d'une loi électorale de consensus, permettant la mise en place d'un système électoral souverain, pérenne et viable.

La tenue d'élections libres, transparentes, crédibles et inclusives, demeure en effet, pour la Mission, un préalable indispensable afin de garantir la continuité et la stabilité institutionnelle, piliers de l'Etat de droit.

La MINUSTAH se réjouit aussi de l'engagement public du Gouvernement d'organiser les élections avant la fin de l'année 2013 et loue la mise en place à cette fin d'une Task Force Electorale.

Enfin, conformément à son mandat, la MINUSTAH se tient aux côtés du peuple haïtien ainsi que des différentes instances impliquées dans la réalisation des élections pour mener à bien le processus électoral.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ban nomme Sandra Honoré comme sa Représentante spéciale pour Haïti

Coup de projecteur


Aucun résultat
Aucun résultat