Huit jours après l'attaque de son siège à Mogadiscio, l'ONU salue la mémoire des disparus et exprime sa solidarité

Le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, Jeffrey Feltman et le Président de la Somalie, à Mogadiscio. AU-UN IST PHOTO/Tobin Jones

27 juin 2013 – Le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, Jeffrey Feltman, était en Somalie ce jeudi pour exprimer la solidarité des Nations Unies après la récente attaque contre le siège de l'Organisation et réaffirmer la détermination des Nations Unies de se tenir aux côtés du Gouvernement et du peuple somaliens.

L'attaque, le 19 juin, contre l'enceinte des Nations Unies dans la capitale, Mogadiscio, avait causé la mort d'un membre du personnel de l'ONU, de trois contractants, de quatre gardes somaliens et de plusieurs civils innocents.

« La mémoire de nos collègues tués dans cette attaque odieuse restera dans nos cœurs et nos esprits et ne fera que renforcer notre détermination à poursuivre le travail essentiel fait en Somalie pour un avenir meilleur », a déclaré le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques.

Il s'agit de la deuxième visite en Somalie de M. Feltman cette année. Il a rencontré le Président somalien Sheikh Mohamud Hassan, les représentants des missions diplomatiques et des membres du personnel des Nations Unies affectés par l'attaque de la semaine dernière. «Nous sommes très fiers de vous et tenons à vous remercier pour votre courage et votre dévouement», a-t-il lancé à ces derniers.

Lors de sa visite, M. Feltman a également discuté des mesures de sécurité entourant les opérations de l'ONU en Somalie, alors que la Mission d'assistance des Nations Unies en Somalie (MANUSOM) a commencé ses activités plus tôt dans le mois.

La mission est chargée d'offrir une expertise dans des domaines allant du processus politique au désarmement afin d'aider le pays à consolider les gains enregistrés sur la voie de la paix, de la réconciliation et de la stabilité.

« L'ONU est là pour vous aider et apporter un soutien critique alors que le pays est entré dans une période qui est la plus prometteuse de ces vingt dernières années», a déclaré M. Feltman.

Après 20 ans de conflits et de crises humanitaires, la Somalie a ouvert un nouveau chapitre de son histoire l'an dernier avec la mise en place d'un gouvernement représentatif et l'approbation d'un projet de constitution.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Somalie : l'ONU indignée et endeuillée par l'attaque contre son siège à Mogadiscio

En savoir plus





Coup de projecteur