Journée internationale des veuves : Ban rappelle que 115 millions d'entre elles vivent dans la pauvreté

Des veuves ivoiriennes gèrent un restaurant de le quartier de Yopougon à Abidjan. Photo: ONU

24 juin 2013 – À l'occasion de la Journée internationale des veuves, observée le 23 juin, le Secrétaire général de l'ONU indique dans un message que 115 millions de veuves vivent dans la pauvreté et que 81 millions ont été victimes de violences physiques.

« Lorsqu'elle perd son mari, la femme ne devrait pas perdre ses droits », affirme Ban Ki-moon, qui ajoute que les filles mariées à des hommes beaucoup plus âgés sont particulièrement vulnérables.

« Profitons de cette Journée internationale des veuves pour défendre les droits de toutes celles qui sont passées par cette épreuve, pour qu'elles connaissent des jours meilleurs et qu'elles mesurent tout ce qu'elles peuvent apporter à notre monde », conclut-il.

De son côté, ONU Femmes, par la voix de sa Directrice exécutive adjointe, Lakshmi Puri, a appelé la communauté internationale à renforcer sa lutte contre les discriminations faites aux veuves, afin « qu'elles bénéficient des mêmes droits et opportunités et d'une pleine participation à la société ».

« Nous recensons cette année plus de veuves que jamais auparavant », poursuit Mme Puri, qui explique cette augmentation par des facteurs tels que la récurrence des conflits armés, l'épidémie du virus HIV/Sida et la différence d'âge entre les deux partenaires. Beaucoup de jeunes filles sont en effet mariées à des hommes bien trop âgés, déplore Mme Puri.

Selon l'ONU, à l'échelon mondial, environ 1 jeune femme sur 3, âgée de 20 à 24 ans – soit environ 70 millions – était mariée avant l'âge de 18 ans. Malgré une baisse de la proportion d'enfants mariées au cours des 30 dernières années, le problème persiste, en particulier dans les zones rurales et parmi les populations les plus pauvres. Si la tendance actuelle se poursuit, à peu près 150 millions de filles auront été mariées avant leur dix-huitième anniversaire au cours de la prochaine décennie.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Les États tenus d'enquêter sur tous les actes de violence sexuelle faits aux femmes, dit une experte de l'ONU