Vieillissement : Ban plaide pour des solutions durables devant le Congrès mondial de la gériatrie

Une dame âgée au Central Park à New York. Photo: ONU

24 juin 2013 – À l'occasion du 20ème Congrès mondial de gérontologie et de gériatrie qui s'est ouvert à Séoul le 23 juin, le Secrétaire général a rappelé dans un message vidéo dimanche que les êtres humains vivaient désormais plus longtemps et en meilleure santé, grâce aux progrès de la médecine, ce qui représente davantage de travailleurs expérimentés et de gardiens de la mémoire.

« Cette situation n'est pas sans défi, puisque la pression sur les systèmes de santé et de retraite s'en trouve accentuée », poursuit-il, avant d'indiquer que l'expertise de l'Association internationale de gérontologie et de gériatrie est précieuse pour forger des solutions durables.

M. Ban encourage ensuite l'Association à continuer de renforcer ses partenariats et à intensifier sa coopération avec les pays en développement. « Redoublons ensemble d'efforts pour mettre pleinement en œuvre le Plan d'action international de Madrid sur le vieillissement », conclut le patron de l'ONU.

En 2002 à Madrid, les représentants des Gouvernements avaient décidé d'adopter un plan d'action international sur le vieillissement, afin de faire face aux possibilités et aux défis du vieillissement de la population au XXIe siècle et de promouvoir le développement d'une société pour tous les âges.

Ce plan d'action s'articule sur trois orientations prioritaires : les personnes âgées et le développement, la promotion de la santé et du bien-être jusque dans le troisième âge et la création d'environnements porteurs et favorables.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées : Ban demande plus de protection

Aucun résultat
Aucun résultat