Les peuples autochtones adoptent une position commune pour la Conférence mondiale prévue en 2014

des participants à la 12ème session de l’Instance permanente sur les questions autochtones. Photo ONU/Rick Bajornas

14 juin 2013 – Les représentants des populations autochtones de sept régions du monde se sont entendus le 12 juin à Alta en Norvège sur une position commune relative à la Réunion plénière de haut niveau de l'Assemblée générale des Nations Unies, également connue comme la « Conférence mondiale sur les populations autochtones », qui se tiendra au Siège des Nations Unies à New York du 22 au 23 Septembre 2014.

Le « Document final d'Alta » contient un ensemble de recommandations adoptées par des peuples autochtones des sept régions du monde – Asie; Afrique; Amérique du Nord; Amérique centrale et du Sud et les Caraïbes; Europe orientale, Fédération de Russie, Asie Centrale et Transcaucasie; l'Arctique; et le Pacifique, ainsi que les groupes de femmes et jeunes autochtones. Ils étaient réunis à Alta, à l'initiative du Parlement Sami de Norvège.

Ces recommandations sont axées autour de quatre thèmes prioritaires: terres des populations autochtones; territoires et ressources; action des Nations Unies pour la mise en œuvre des droits des peuples autochtones; mise en œuvre des droits des peuples autochtones en général; et, priorités des peuples autochtones pour le développement, y compris le droit à un consentement préalable, libre et éclairé.

« C'est une étape cruciale sur le chemin de la Conférence mondiale », a déclaré Paul Kanyinke Sena, Président de l'Instance permanente sur les questions autochtones, en estimant que cette rencontre avait permis aux populations autochtones d'exprimer leur position, qui représente une valeur ajoutée pour la pertinence du dialogue qui prendra place à la Conférence mondiale de 2014.

Lors de la récente et douzième session de l'Instance, qui s'est tenue au Siège des Nations Unies à New York du 20 au 31 mai 2013, l'Instance permanente sur les questions autochtones a réaffirmé que la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones était le cadre normatif de la Conférence mondiale, et a réitéré le caractère fondamental de la pleine et effective participation des peuples autochtones à cette rencontre.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Nos efforts de développement doivent répondre aux priorités des peuples autochtones, dit Ban

En savoir plus



Coup de projecteur